Actualités – Portail de la voïvodie de Lubuskie

Cela fait 30 ans d’amitié entre Lubuskie et le département français du Lot. Aujourd’hui, les autorités régionales et l’ambassadeur de France en Pologne ont évoqué le développement de la coopération.

La coopération entre la Voïvodie de Lubuskie, le Département du Lot et l’Association France-Pologne, le Lot-Lubuskie, dure depuis 31 ans. Durant cette période, 15 missions d’études conjointes ont été réalisées dans le département du Lot et autant de visites du côté français. – Nous collaborons avec le département du Lot depuis 31 ans. L’année dernière, une pandémie nous a empêchés de célébrer notre anniversaire. C’est pourquoi je suis heureux que nous accueillons l’ambassadeur et nous pouvons déterminer dans quelle direction notre partenariat ira – a déclaré le maréchal Elżbieta Anna Polak. – Jusqu’à présent, nos relations ont été très bonnes. Nous coopérons et échangeons des expériences dans le domaine de la vinification, de la gestion municipale, de la protection de l’environnement et des échanges de jeunes. Nous souhaitons poursuivre la coopération dans le domaine de l’apprentissage du français, mais aussi dans le domaine de la culture. Aujourd’hui, l’ambassadrice a accepté de parrainer des concerts spéciaux au Philharmonic Hall dans le cadre du « Mois de la femme ». Je suis convaincu que nous continuerons à développer la coopération dans le domaine du développement démocratique, comme nous l’avons fait jusqu’à présent. Nous apprenons de nos partenaires comment gérer au niveau régional. C’est lors d’une des visites au département que j’ai commencé à me méfier du travail de la commission jeunesse, qui a également été créée dans notre conseil régional – a ajouté E. Polak.

La coopération entre les régions est également évaluée positivement par l’ambassadeur de France en Pologne, Frédéric Billet. – La visite d’aujourd’hui prouve que cette coopération n’en est pas à ses balbutiements, au contraire, elle s’appuie sur de nombreuses années d’expérience. Je suis convaincu que la coopération des gouvernements locaux est complémentaire de celle du gouvernement. Il s’agit d’une coopération très substantielle, très spécifique et multiforme. Toutes les activités menées sont propices à l’approfondissement du dialogue entre Le Lot et Lubuskie. Il y a de nombreuses raisons d’être satisfait. Cette coopération est exemplaire et digne de mention, a-t-il souligné.

Nelly Ginestet – la première co-présidente du département Le Lot a également parlé des avantages de l’amitié. Elle a souligné que la décision de coopérer apporte des résultats positifs depuis des années. – Nos prédécesseurs étaient des visionnaires. Ils nous ont montré le chemin. Ils ont compris l’importance de la coopération des jeunes. Depuis 1990, plus de 700 jeunes stagiaires en Pologne ont appris à se connaître. Je suis sûr que cet échange a été un moment important dans leur vie et a fait d’eux des adultes ouverts aux autres – a-t-il souligné. – Aujourd’hui est un bon moment pour penser à l’avenir. Cette visite nous permettra de coopérer dans des domaines de coopération : gastronomie, vinification, géoparc, langue française, et bien d’autres sujets – a fait valoir N. Ginestet. Il convient de mentionner que l’échange de jeunes à long terme est l’un des principaux domaines de coopération entre les régions. Les jeunes bénéficient d’apprentissages et de stages dans la gastronomie, l’hôtellerie et les services touristiques. En 31 ans d’histoire de coopération, le Lot a accueilli 750 étudiants de la Voïvodie de Lubuskie.

Un domaine où les régions peuvent travailler ensemble est le patrimoine naturel. – Il y a quelques mois, nous avons créé le Groupement européen de coopération territoriale, qui couvre la partie sud-ouest de la région de Lubuskie, y compris le géoparc de Łuk Mużakowa. C’est un très gros projet avec un partenaire en France. Puisqu’à Rocamadour, qui est aussi labellisé par l’UNESCO, ce que nous voulons faire a déjà été fait, nous pouvons apprendre de l’expérience. Nous aimerions promouvoir ensemble nos projets afin que davantage de personnes veuillent visiter ces lieux – a souligné Tadeusz Jędrzejczak, membre du conseil d’administration.

La délégation française visitera le musée de la région de Lubuskie, les vignobles, le géoparc Łuk Mużakowa et le parc Muskauer. La délégation comprend également : André Mellinger (Conseil départemental), Guillaume Baldy (Conseil départemental), un grand ami de la Voïvodie de Lubuskie, l’un des initiateurs de la coopération Christian Gasquet – président de l’Association France-Pologne, Lot-Lubuskie et Chantal Joudan – ancien -Maire du Département du Lot.

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.