Avis d' »expulsion » pour la bourse : loin de Piazza Affari après 90 ans

La nouvelle, rapportée par le journal Mf, est si choquante que personne à Milan ne veut y croire : la bourse quittera son siège historique de Piazza Affari. C’est ainsi qu’il est impossible d’imaginer la Bourse italienne dans un autre endroit que cette grande place ouverte du centre-ville, à 100 mètres du bureau du journal, qui serait à deux pas du Duomo et d’autres sanctuaires des finances de Milan. . D’autre part, des institutions comme les bourses se transforment au fil du temps en lieux qui les accueillent et qui au fil des années ont contribué à bâtir leur notoriété, parfois des légendes. Prenez Wall Street à Manhattan : Quelqu’un pense-t-il qu’un jour la Bourse de New York déménagera à partir de là ? En Italie, cela et plus, bien sûr.

Et il est difficile de croire que la main du nouveau propriétaire de la bourse, le groupe Euronext, ne soit pas derrière tout ça. Les Français sont aussi attachés à leur propre identité nationale qu’ils sont indifférents à l’identité des autres. Et de dévaloriser la mémoire historique de plusieurs générations d’hommes d’affaires, banquiers, financiers, agents de change, procureurs, qui ont eu leur centre de gravité au Palazzo Mezzanotte depuis 1932. Bien sûr, les « cris » n’étaient plus sur la Piazza Affari depuis trente ans, ils ont été remplacés par des systèmes télématiques. Le siège de la société qui gère la bourse y est cependant toujours resté. Au point qu’elle est devenue, comme Wall Street, une figure de rhétorique, une « métonymie topographique », pour désigner l’institution avec son siège. Qu’est-ce qu’on écrit dans les commentaires boursiers maintenant ?

Pour ce qui est des faits, tout découle de la publication d’un nouvel appel d’offres pour la relocation du Palazzo Mezzanotte à partir de 2024. Le propriétaire, la Chambre de commerce de Milan, vient de fixer les termes de l’appel d’offres. Cependant, Borsa Italiana répond « sans commentaire » à ceux qui demandent s’ils participeront ou non au concours. Le fait de faire défiler le texte de l’annonce montre que c’est Parcam Srl, filiale de la Chambre de commerce, qui gère le processus de location d’un immeuble conçu par l’architecte Paolo Mezzanotte (à Cciaa, mais prévu pour le prêt Parcam) à la fin des années 1920. .

Cependant, on sait aussi que la décision de convoquer est récente étant donné qu’elle a été prise lors d’une réunion du Conseil de Chambre le 14 mars dernier. Comme si la nouvelle d’un changement de locataire après 90 ans était totalement inattendue. Le futur bail aura une durée de 6 ans avec possibilité de prolongation pour 6 années supplémentaires. Il s’agit de 18 700 mètres carrés à usage de bureaux et devra le rester, avec un droit d’adjudication annuel de 6,85 millions (avec des offres possibles lors de l’appel d’offres).

Pour les Français, Euronext serait une décision économique. La bourse italienne peut ainsi évoluer en toute sécurité. La nouvelle présidente, l’avocate commerciale Claudia Parzani (l’épouse du célèbre Français, qui fut l’ancien numéro un d’Unicredit Jean Pierre Mustier), devra s’habituer à aller un peu plus loin. Discussion bien informée sur le Mind (district de l’innovation de Milan) dans l’ancienne zone de l’Expo. Les reporters de commentaires boursiers se préparent.

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.