« Décision discriminatoire » – OA Sport

L’Union internationale de patinage salue également la recommandation du CIO. Pousser Fédération internationale de patinage (ISU), compte tenu de la situation très sensible en Ukraine, a en effet pris une décision de ne permettre à aucun athlète de Russie et de Biélorussie de participer aux championnats officielsdont les Championnats du monde 2022, qui se déroulent à Montpellier (France) du 21 au 27 mars. Le fonctionnaire, après tant de rumeurs qu’ils ont prouvé le contraire, arrivé le mardi 1er mars 2022 au matin.

« Conformément à la recommandation du CIO, afin de protéger l’intégrité des compétitions de patinage et la sécurité de tous les participants aux compétitions internationales de patinage – la lecture – Conformément à l’article 17.1.q) (i) des Statuts de l’ISU, le Conseil de l’ISU a convenu que Aucun patineur appartenant aux membres de l’ISU en Russie (Union russe de patinage artistique et Fédération russe de patinage artistique) et en Biélorussie (Union biélorusse de patinage artistique) ne sera invité ou autorisé à participer aux compétitions internationales IS et autres compétitions de patinage, y compris jusqu’à nouvel ordre. événements. Il en va de même pour les officiels répertoriés dans les avis et / ou règlements pertinents de l’ISU en Russie et en Biélorussie.“.

Un rapport qui a en fait il a fermement démenti ce que les principales autorités compétentes russes avaient avancé ces derniers jours, qui réfute toute hypothèse d’exclusion. Et la FFKKR, la Fédération de Russie, la sélection HDI n’a pas dépensé beaucoupExprimant un grand regret dans une note publiée sur le site officiel et sur les réseaux sociaux : « La Fédération russe de patinage artistique, ainsi que toute la famille russe du patinage artistique, est extrêmement déçue par la décision du Conseil de l’Union internationale de patinage (ISU) d’exclure les athlètes russes de toutes les compétitions et événements organisés sous les auspices de l’ISU.“.

Patinage artistique : Yuzuru Hanyu rate la Coupe du monde 2022 à Montpellier

Président de la FFKKR Alexander Kogan est ensuite allé encore plus précisémentparlant d’une « décision discriminatoire » pour championat.org : « Nous croyons, et nous avons toujours cru, que le sport est au-delà de la politique, qu’il est l’un des principes de base du mouvement olympique, alors c’est dommage. C’est une décision clairement discriminatoire. Nous ferons tout pour nos athlètes et entraîneurs afin de leur donner la possibilité de s’entraîner et de concourir“.

L’ancien vainqueur olympique et entraîneur est également indigné Evgueni Plushenko: « Je ne peux pas être silencieux. En tant qu’athlète et toute personne raisonnable, je partage l’opinion selon laquelle le sport est hors de la politique. Mais on ne le voit pas vraiment : lundi, la FIFA et l’UEFA ont éliminé nos équipes de toutes les compétitions après que le CIO a appelé nos athlètes à être suspendus dans tous les sports.! L’Union internationale de patinage a interdit aujourd’hui aux Russes de participer aux compétitions. C’est une grosse erreur! Vous ne pouvez pas mélanger le sport avec la politique, vous ne pouvez pas punir les athlètes et les priver du droit de se produire et de concourir comme ils le font actuellement. C’est de la discrimination et une violation directe des droits des athlètes. Nos patineurs se sont avérés être les plus forts au monde. L’intérêt pour le patinage artistique ne sera pas le même sans nos athlètes. Les sanctions appliquées aux dirigeants sportifs russes sont disproportionnées et politisées. AVECet nos athlètes ne participent pas aux compétitions internationales, les victoires seront dévalorisées car les plus forts dans de nombreux sports resteront chez eux. »

Photo : La Presse

Alaire Boivin

"Ninja typique de la télévision. Amoureux de la culture pop. Expert du Web. Fan d'alcool. Analyste en herbe. Amateur de bacon en général."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.