Dernières nouvelles de guerre en direct La Russie intensifie les bombardements civils à Marioupol et attaque une école où se cachaient 400 personnes | International

La Russie a bombardé l’une des plus grandes usines métallurgiques d’Europe, propriété de l’homme le plus riche d’Ukraine et ennemi des séparatistes pro-russes

L’usine sidérurgique et métallurgique d’Azovstal à Marioupol, l’une des plus grandes d’Europe, est gravement endommagée par les frappes russes, ont annoncé dimanche des responsables ukrainiens. « L’une des industries métallurgiques les plus importantes d’Europe est détruite. Les pertes économiques pour l’Ukraine sont énormes », a déclaré la députée Lesia Vasilenko, qui a posté une vidéo sur son Twitter montrant d’épaisses colonnes de fumée au-dessus du complexe industriel. Un autre député, Sergei Taruta, a écrit sur sa page Facebook que les forces russes assiégeant Marioupol avaient « pratiquement détruit l’usine ».

Le PDG d’Azovstal, Enver Tskitishvili, a déclaré dans un reportage vidéo sur Telegram que l’entreprise avait pris des mesures de précaution dans l’usine depuis le début de l’invasion russe le 24 février pour éviter tout dommage à l’environnement. « Les batteries de fours à coke ne sont plus un danger pour la vie des habitants. Nous avons aussi des hauts-fourneaux correctement paralysés », a-t-il assuré. « Nous allons retourner en ville, reconstruire l’entreprise et ressusciter », a-t-il ajouté, sans préciser l’étendue des dégâts.

L’usine Azovstal de Marioupol appartient au groupe Metinvest, contrôlé par l’homme le plus riche d’Ukraine, Rinat Akhmetov. Dans une récente interview avec le magazine Forbes, l’homme s’est opposé à l’invasion russe. Ce n’était pas la première fois. En 2014 Les travailleurs d’Akhmetov à Marioupol sont descendus dans la rue pour aider la police locale impuissante à rétablir l’ordre dans la ville, secouée peu avant par des affrontements sanglants entre l’armée et les pro-russes, qui ont fait un nombre indéfini de morts. A cette occasion, les ouvriers de Metinvest, la division métallurgique d’Akhmetov, chassent les pro-russes de Marioupol. séparatisme, l’oligarque ukrainien a alors prédit qu’il « conduirait au génocide » dans le pays. Akhmetov était millionnaire avant l’arrivée de l’ancien président ukrainien Viktor Ianoukovitch, mais avec lui, il a doublé ses avoirs et est devenu l’homme aux plus gros avoirs du pays, propriétaire de l’équipe de football Shakhtar Donetsk et du réseau de télévision, en dehors de leur exploitation minière . affaires. (AFP / EL PAÍS)

Alaire Boivin

"Ninja typique de la télévision. Amoureux de la culture pop. Expert du Web. Fan d'alcool. Analyste en herbe. Amateur de bacon en général."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.