Donostia et Gipuzkoa ont choisi plus de cinquante tournages l’année dernière

L’année dernière, Gipuzkoa et sa capitale ont choisi plus de cinquante films. Spécifiquement, La Commission cinématographique de San Sebastián Gipuzkoa, qui aide à obtenir les autorisations nécessaires pour le tournage d’œuvres audiovisuelles, a collaboré au tournage de 56 projets, en plus d’en assister dix autres.qui ne s’est finalement pas concrétisé.

L’investissement dans toutes les productions s’est élevé à 6,9 millions d’euros, dont 4,2 à Donostia et 2,7 au reste de Gipuzkoa.

En somme, Il a été tourné par 52 sociétés de production audiovisuelle l’année dernière sur le territoire de Gipuzkoa. La majorité des images était destinée aux sites Web et aux réseaux sociaux (36 %), suivis de la télévision (30 %), du cinéma (20 %) et des plateformes de streaming (9 %).

Avril a été le mois avec le plus grand nombre de tirs avec un total de neuf et la moyenne mensuelle était de 4,7.

La moitié des productions correspondait à des entreprises de Gipuzkoa même. Un 41% provenaient d’autres territoires basques et des Communautés autonomes de l’État et 9 % étaient des entreprises étrangères, à savoir d’Allemagne, de France et du Royaume-Uni.

Bénéficiez de l’aide de la Commission du film permis mis en œuvre l’année dernière dans 99 exigences, dont il a été satisfait 88. Le bureau d’appui à la production audiovisuelle a également travaillé ensemble pour trouver des lieux de tournage, main dans la main avec des agences de développement de différentes régions de Gipuzkoa. En 2021, 42 demandes de placement pour 16 tournages ont été traitées et 20 lieux visités.

Ce matin, Donostie Marisol Garmendia, conseillère pour la promotion économique, et Harkaitz Millán, sous-ministre régional de la Culture et des Sports, ont présenté un bilan à la Commission du film, rappelant l’engagement de Donostie et des Territoires à attirer les œuvres audiovisuelles. comme activité économique.

« La plupart des projets gérés concernaient la publicité, suivis des documentaires, des séries et des courts métrages, des clips musicaux et des courts métrages », a déclaré Garmendia.Il a ajouté qu' »il est clair que Saint-Sébastien et tout le Gipuzkoa constituent un environnement de plus en plus attractif pour le développement de productions de ce type ».

Millán a souligné que « la production audiovisuelle est un moteur important pour l’économie de Gipuzko » et a ajouté que « La réponse pour Gipuzko du tournage en 2021 était de 11,4 millions d’euros »compris les investissements directs et indirects.

Il a également souligné l’engagement du ministère de la Culture de la Diputación à soutenir Zinemaldia, l’école de cinéma Elias Querejet et le Crossover Festival. Il a également rappelé que ce mardi ouvre un délai pour demander des subventions de 150 000 euros pour la production et la distribution de projets audiovisuels mis en œuvre à Gipuzkoa.

Parmi les productions tournées l’année dernière figure « Maixabel » Iciar Bollain, tourné à Donostia, Toulos et Zarautz ; ainsi que les procédures correspondantes pour « Errebeldeak » et « Irati ».

Il y avait aussi des courts métrages avec « The Days, This Time » et « Yo lo que tú », ainsi que des séries comme « El Internado-Las Cumbres » d’AtresMedia, qui a été filmé à ArtikutzaPalais Miramar, Palais de l’Infantado de Lazkao et les anciens réservoirs d’Ulia.

« Welcome to Eden » de Netflix a eu lieu dans le port de Saint-Sébastien et le palais Miramar. La série ETB « Irabazi arte », réalisée par Javier García de Vicuña, a également été tournée à Donostia et dans diverses villes de Gipuzkoa.

La Commission du film de San Sebastián Gipuzkoa a également collaboré à la franchise de la série française « Nina et le cochon », la série hispano-argentine « Cri des papillons », « La Fortuna » d’Alejandro Amenábar, tourné dans le port de Pasaia, et « No Limits » pour Amazon Prime, centré sur le voyage de Juan Sebastian autour du monde
Elcano.

Divers documentaires ont également été réalisés à Gipuzkoa, tels que « Tetuán », « Spanish Steps » et « Orbea ».

Émissions de télévision « Masterchef Pologne » et « Travel Man » ont été choisis comme décors par Donostia et Gipuzkoa, ainsi que des publicités pour « J&B », « Lays Gourmet », « Mercedes AMG » et « Guide Michelin ».

Célestine Marion

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.