D’où viennent 500 000 votes Ingrid Betancourt s’interroge sur les écarts électoraux Élections en Colombie

La candidate à la présidentielle Ingrid Betancourt a également commenté les irrégularités signalées ces derniers jours avec les résultats des élections législatives. « Je n’ose pas parler de fraude », a-t-il dit, mais il s’est demandé d’où provenait un demi-million de votes.

« On ne peut pas dire ça, on vient de le passer et 500 000 votes sont déjà apparus, on ne sait pas oùIl a souligné.

« La question n’est pas de savoir si c’est d’Uribisma ou de Petrisma, c’est une démocratie » et « nous avons tous le droit d’exiger et Tant que nous ne sommes pas calmes et satisfaits des résultats, les résultats ne sont tout simplement pas valides.« Il a poursuivi sur les irrégularités détectées.

Je vois:

« Nous avons besoin d’une réponse de répondeur automatique », », a déclaré Ingrid Betancourt, qui a insisté sur la question « d’où venaient ces voix, pourquoi cela est-il arrivé, à qui les ont-elles portées ?

« Les votes ne peuvent pas apparaître du jour au lendemain, étaient-ils invalides ? Où étaient-ils ? »

Pour Ingrid Betancourt, « la garantie peut aussi être que le parquet général interviendra ».

Mais tu t’en souviensnous parlons d’un demi-million de votes, le vote est aussi important que celui que Francia Márquez ou Sergio Fajardo pourraient avoir, ce n’est pas qu’un détail“.

« Jusqu’à ce que nous ayons ces réponses, je ne me sentirai pas calme », ​​a-t-il déclaré.

Alaire Boivin

"Ninja typique de la télévision. Amoureux de la culture pop. Expert du Web. Fan d'alcool. Analyste en herbe. Amateur de bacon en général."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.