Draghi et Macron signent le traité du Quirinal : « L’Italie et la France sont plus proches »

Il a été signé par le Premier ministre Mario Draghi et le président français Emmanuel Macron Traité du Quirinal en présence du chef de l’État Sergio Mattarella lors d’une cérémonie à Colle L’accord de coopération renforcée entre les deux pays a été suivi d’une poignée de main entre Draghi et Macrono puis intense et prolongée entre le président français et le Premier ministre. Côté italien, le traité, tel que prévu par la constitution, a été signé par le Premier ministre Mario Draghi, mais le siège et le nom choisis pour finaliser le nouvel accord visent à refléter le caractère exceptionnel des relations Rome-Paris – prêtes à surmonter certains malentendus passés – qui, en 1963, ont rapproché la France et l’Allemagne. Le texte sera ensuite soumis au Parlement pour ratification.

Draghi : Traité historique du Quirinal, plus proche de l’Italie – France

« L’accord de coopération renforcée signé ce matin marque un moment historique dans les relations entre l’Italie et la France, nous sommes encore plus proches aujourd’hui », a déclaré le Premier ministre Mario Draghi lors d’une conférence de presse avec le président français Emmanuel Macrono après la signature de l’accord. Et encore : « Nous, l’Italie et la France, partageons bien plus que de simples frontières, notre histoire, notre art, nos économies et notre société sont interconnectés depuis un certain temps. Les institutions que nous avons l’honneur de représenter sont fondées sur les mêmes valeurs républicaines, sur le respect des droits humains et civiques, sur l’européanisme ».

« L’Italie-France, poussées à accélérer l’intégration européenne »

Draghi, qui a rappelé Valeria Solesin lors d’une conférence de presse (« tuée avec de nombreux Français et jeunes d’autres nationalités dans le lâche attentat » du Bataclan à Paris il y a six ans), a souligné que « notre souveraineté, entendue comme la capacité à gérer le l’avenir que nous voulons, ne peut être renforcé que par la gestion conjointe de défis communs. Nous voulons soutenir et accélérer le processus d’intégration européenne ». Et il a annoncé que « aujourd’hui même et accord de coopération spatiale entre l’Italie et la France, résultat d’intenses négociations qui ont abouti à cette heureuse issue ».

« Fonction publique Italie-France et solidaire sur les migrants »

« Les relations entre l’Italie et la France se sont intensifiées ces derniers mois. Nous travaillons ensemble sur les questions les plus chères à nos pays, nous mettons en place une fonction publique italo-française, un comité de coopération transfrontalière, nous sommes conscients de la nécessité d’une politique de l’Union européenne sur les flux migratoires partagés par la solidarité et responsabilité », a ajouté le Premier ministre Mario Draghi lors d’une conférence de presse avec le président français Emmanuel Macrono après la signature du contrat.

« Nécessaire de corriger les règles budgétaires de l’UE »

Le Premier ministre italien a également noté lors d’une conférence de presse que « les règles budgétaires en place avant la pandémie n’étaient pas suffisantes, ce sont des règles pro-cycliques qui, à certains égards, ont exacerbé le problème au lieu d’aider à le résoudre ». La révision était nécessaire, elle est nécessaire aujourd’hui », notamment parce que « sans un soutien fort nous n’aurions pas survécu à la pandémie, nous ne l’aurions pas gérée ». D’où l’invitation à « corriger le passé » et « proposer l’avenir » avec de nouvelles règles. « Il faut le faire avec l’UE et les pays doivent se doter des outils pour les renforcer dans ce débat : l’Italie et la France veulent continuer dans cette voie. »

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.