Élections en France. La participation est surprenante. Ça n’a pas été si mal depuis des décennies Nouvelles du monde

Selon le ministère de l’Intérieur, jusqu’à présent, la plupart des électeurs ont voté dans le sud et l’est de la France, dans les départements de l’Aveyron, de la Dordogne et des Landes. Le plus faible nombre de visiteurs a été enregistré à Paris et dans le département de la Seine-Saint-Denis proche de Paris et de la Corse.

Voir la vidéo
Que signifierait la victoire de Marine Le Pen à l’élection présidentielle pour l’UE ? Prof. Belka : Ce serait au détriment de l’Europe

Selon un sondage Ipsos pour le quotidien Le Parisien, la participation finale sera de 72 %. C’est deux points de pourcentage de moins que lors des élections précédentes. Il s’agirait du deuxième résultat le plus faible de l’histoire des élections présidentielles directes en France. Le taux de participation a atteint un niveau record en 1969, lorsqu’un peu plus de 68 % de la population a voté.

Les Français peuvent voter pour le futur président de la république jusqu’à 20 heures. Les premiers résultats de l’enquête devraient être publiés à cette occasion.

2e tour des élections en France. Emmanuel Macron a augmenté l’avance

Emmanuel Rivière, directeur international de l’Institut public Kantar, a déclaré dans une interview à la radio polonaise que dans les derniers jours de la campagne Emmanuel Macron a augmenté son avance sur Marine Le Pen de 53% à 57%.

« Si on regarde l’historique des scrutins qui se sont déroulés entre les deux tours, il n’est jamais arrivé qu’un candidat avec plus de 55% dans les sondages soit finalement battu par un adversaire – a déclaré Emmanuel Rivière.

Le directeur Kantar Public a également indiqué que la participation au second tour sera similaire au premier – jusqu’à 74%. « Il est intéressant de noter qu’environ 45% de ceux qui sont restés au premier tour déclarent qu’ils voteront au second tour », a déclaré l’expert.

A la fin de la campagne présidentielle, le réalisateur Kantar Public a déclaré que les deux candidats tentaient de réduire leur image. « Emmanuel Macron a choisi une stratégie pour se rapprocher des gens en allant à la rencontre des électeurs sur le terrain. Mais cela n’a pas eu beaucoup d’effet. Marine Le Pen s’améliore dans ce domaine et est considérée comme une candidate plus proche des gens. a choisi la stratégie d’adoucissement lors du débat télévisé – dans la mesure où il semblait modéré « – a commenté l’expert.

Régine Martel

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.