Élections en France. Le débat présidentiel face à Macron et Le Pen | réuni à nouveau mercredi Nouvelles du monde

En savoir plus sur les élections en France sur la page d’accueil de Gazeta.pl

Marine Le Pen et Emmanuel Macron se battront pour la victoire au second tour de l’élection présidentielle française. Le candidat d’extrême droite et président sortant associé aux libéraux cherchera à obtenir les votes des électeurs de gauche. Qui peut les convaincre ?

Voir la vidéo
Avec qui PiS construit-il des alliances internationales ?

Élections en France. Le débat de mercredi entre Le Pen et Marconom

La dernière confrontation de ce type a été vécue par les Français en 2017. Ensuite, il s’est avéré être un meilleur Macron, qui a pris ses fonctions à la suite des élections gagnantes. Cependant, les médias font état d’éventuelles représailles de la part du candidat de droite.

Les candidats n’ont prévu aucune apparition publique mardi et mercredi. Le Pen et Macron se sont engagés à préparer le débat présidentiel de mercredi, car cela pourrait affecter le résultat des élections. Les Français voteront au second tour le 24 avril.

Marine Le Pen en difficulté ? Rapports sur les détournements de fonds d’Eurofund

Macron se prépare pour un duel à l’Elysée, son adversaire travaille sa prestation dans une maison près de Paris. Elle a exprimé la réserve que cette fois, elle se préparait au débat d’une manière complètement différente de celle d’il y a cinq ans – à l’époque, les commentateurs l’accusaient d’être épuisée. Cette fois, elle a également prévu un temps de repos.

La discussion Macron contre Le Pen de 2017 est considérée par les commentateurs comme l’une des élections les plus brutales de l’histoire de France. Le candidat d’extrême droite a alors été accusé de populisme directement à partir des manuels scolaires de Donald Trump. En revanche, elle a tenté de frapper Macron en se moquant de son mariage.

Élections présidentielles en France. Qui va gagner au second tour ?

Les experts soulignent que la victoire peut également être décidée par qui réussira à mobiliser les électeurs qui ne se sont pas rendus aux urnes au premier tour. Les électeurs de gauche sont également forts – le candidat à la troisième place, Jean-Luc Mélenchon, l’a emporté au premier tour 21, 95% (bien qu’il ait dit que ses électeurs ne devraient pas voter pour Le Pen, il est difficile de prédire exactement ce qu’ils feront aux urnes). Le Pen l’a battu de seulement 1,2 point de pourcentage. Bien que le président sortant ait remporté le troisième tour, l’avance sur ses rivaux n’était pas grande – 27,85 % des Français ont voté pour Macron. La lutte pour le bureau sera donc féroce jusqu’au bout.

Emmanuel MacronEmmanuel Macron n’a pas voulu parler de génocide. Maintenant, il l’explique lui-même

De récents sondages suggèrent qu’au moins un tiers des électeurs de gauche voteront pour Emmanuel Macron au second tour, obtenant une victoire d’environ 55 %.

Le dernier sondage Ipsos-Sopra montre que le président sortant a de meilleures chances de l’emporter. Le taux de participation le 24 avril devrait atteindre 72 %. 56% des personnes interrogées ont déclaré qu’elles voteraient pour Macron – Reuters a rapporté. L’étude s’est déroulée du 15 au 18 avril.

Charles Lambert

"Tombe beaucoup. Passionné de télévision généraliste. Fan de zombies incurable. Solveur de problèmes subtilement charmant. Explorateur amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.