France. L’église vend sa propriété parce qu’elle exclut les dons. Versera une indemnisation aux victimes de pédophilie | Nouvelles du monde

Le Fonds d’indemnisation des victimes de pédophilie en France sera financé par la vente des biens de l’Église ou par l’emprunt. L’annonce a été faite par Mgr Eric de Moulins-Beaufort, président de l’épiscopat. Les hiérarques français parlent depuis une semaine à Lourdes de la lutte contre la pédophilie dans l’Église et du soutien aux victimes de crimes sexuels, rapporte l’Agence d’information radio.

Voir la vidéo
« Quelle grâce » pour dissimuler la pédophilie ? O. Gużyński : C’est une chose très inappropriée

France. L’église vend une propriété pour indemniser les victimes de pédophilie

Mgr Eric de Moulins-Beaufort a déclaré que le fonds d’indemnisation de la pédophilie serait financé par la vente d’actifs appartenant à l’épiscopat ou à des diocèses individuels.

– Tous les évêques se sont mis d’accord pour identifier les biens meubles et immeubles qu’ils pourraient mettre en vente. Nous avons également pris la décision de contracter un emprunt si cela est nécessaire pour remplir nos obligations, a informé le chef de l’épiscopat français. Dans le même temps, il exclut de financer le fonds de compensation avec les dons des fidèles.

Lublin. Une immense croix illuminée aveugle les habitants de la propriété [ZDJĘCIA]

Mgr Eric de Moulins-Beaufort a également déclaré que l’épiscopat créera un organe indépendant pour traiter les demandes de réparation pour les victimes de pédophilie. Marie Derain de Vaucresson, porte-parole des droits de l’enfant, était à la tête de l’institution. Chaque cas d’abus sexuel doit faire l’objet d’une enquête individuelle, sur cette base, le montant de l’indemnisation sera déterminé.

– Les désirs des victimes sont très différents. Certains veulent juste savoir si l’agresseur est toujours en vie, d’autres demandent une rencontre ou une conversation avec un responsable de l’église – a-t-elle déclaré à un quotidien catholique. « La Croix » Marie Derain de Vaucresson.

Des informations similaires peuvent être trouvées sur la page principale de Gazeta.pl.

France. Une commission indépendante en a détecté environ 3 000. pédophilie

Les actions de l’Église font suite à la publication récente d’un rapport du Comité sur les abus sexuels dans l’Église de France. L’enquête sur les abus sexuels dans l’Église de France a duré près de trois ans. Une commission spéciale a constaté qu’au cours des 70 dernières années en France, plus de 216 000 mineurs ont été abusés sexuellement par des prêtres et des religieux.

Jean-Marc Sauvé, président du comité, a déclaré qu’il ne s’agissait que d’une « estimation prudente ». Selon lui, le nombre de victimes pourrait atteindre 330 000 si les sacrifices des membres laïcs de l’Église sont inclus. Il a ajouté que non seulement l’Église n’avait pas pris les mesures appropriées pour empêcher de nouveaux abus, mais qu’elle avait également ignoré les signes, couvrant les crimes d’un « voile de silence ».

Tomasz TerlikowskiTomasz Terlikowski sur les conclusions de la commission française : des chiffres choquants

Il y a quelques jours, les évêques français ont reconnu pour la première fois la responsabilité institutionnelle de l’Église dans les crimes de pédophilie et le « caractère systémique » de ce crime. – Même si les abus ont été commis par une minorité, l’Église est coupable d’un manque de vigilance et de contrôle interne, en plus de fermer les yeux et de sous-estimer le problème. Cette responsabilité institutionnelle implique le devoir de justice et de réparation, a déclaré mardi Eric de Moulins-Beaufort, président de la Conférence épiscopale française.

Vous avez besoin d’aide?

N’oubliez pas que si vous ou l’un de vos proches avez été victime de violences sexuelles, vous pouvez obtenir de l’aide en appelant la ligne d’assistance téléphonique nationale pour les victimes de violences domestiques « Blue Line » – 801 120 002 ou 112.

Alaire Boivin

"Ninja typique de la télévision. Amoureux de la culture pop. Expert du Web. Fan d'alcool. Analyste en herbe. Amateur de bacon en général."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.