« Il est gâté et puéril »

Neymar reste critiqué. Le PSG a pris un énorme « bâton » à son compatriote, qu’il ajoute aux mots pas si doux qu’il reçoit en France pour son travail avec le PSG. A cette occasion, c’est Walter Casagrande, qui a fait partie du Brésil lors de la Coupe du monde 1986, qui a qualifié le footballeur de « gâté et puéril ».

« C’est une période terrible, on la critique en France et dans le reste de l’Europe. Il n’a pas de mise au point. Il est gâté et puéril. À Santos, lorsqu’il est apparu, il était un joueur de premier plan. Jeune, avec des matchs et des buts inoubliables », raconte dans ‘Globoesport’.

Et puis il le frappe : « C’était le grand deuxième de Messi au Barça, mais dès qu’il est parti au PSG, c’était fini. »

« Il avait plusieurs blessures et ne disons pas qu’ils n’avaient pas à les voir le comportement social que vous avez. Il a perdu l’explosion et le sprint », raconte-t-il.

Pour Casagrande, Neymar n’a « jamais » été décisif : « Malgré son palmarès personnel, il n’a rien fait en équipe nationale. Le Brésil n’a remporté qu’une seule confédération à son époque et La Copa América était là et il n’a même pas joué. »

L’avenir du Brésilien, comme de nombreux autres joueurs du PSG, est dans l’air. Débâcle face au Real Madrid Cela a laissé une plaie ouverte qu’il est difficile de refermer toute seule, et des décisions sont attendues d’en haut.

Lui, le joueur le mieux payé de l’équipe, peut être l’une des victimes sur un éventuel nettoyage à Paris.

Célestine Marion

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.