Jésus s’arrête cette année à Czaplinek dans la voïvodie de Poméranie occidentale

Suite au déménagement du Festival Pol’And’Rock (anciennement Przystanek Woodstock), l’initiative nationale d’évangélisation « Przystanek Jesus » se tiendra cette année du 1er au 7 août à Czaplinek, dans la voïvodie de Poméranie occidentale. Les candidatures se clôturent le 10 juillet.

La retraite des évangélisateurs sera animée par l’exorciste du diocèse de Kielce, le P. Michał Olszewski de la Congrégation du Sacré-Cœur de Jésus (SCJ) – a annoncé l’Association catholique au service de la nouvelle évangélisation – Saint Timothée dans les informations fournies au PAP.

Cette année, Stop Jesus aura lieu du 1er au 7 août dans un nouveau lieu – à Czaplinek, dans la voïvodie de Poméranie occidentale. La raison en est le déménagement du Pol’And’Rock Festival (anciennement Przystanek Woodstock).

Il a été rapporté que la soi-disant La «base» de Stop Jesus sera divisée en deux parties. L’un d’eux sera un manoir à côté du centre éducatif salésien « Dom Młodzieży » à Trzciniec, dans la municipalité de Czaplinek, à environ 1,5 km de l’aéroport où aura lieu le festival Pol’and’Rock. « Il y aura un camp où chacun des évangélisateurs aura un endroit pour installer sa propre tente », lit-on dans l’annonce.

Il a été noté que les participants ne peuvent pas se loger dans des maisons privées, des hôtels, des maisons religieuses ou des presbytères. « Cependant, il est possible de passer la nuit dans votre propre voiture ou camping-car dans un parking désigné et clôturé », a-t-il ajouté.

Le deuxième lieu de la soi-disant « base » sera une école du Centre éducatif des jeunes Pères salésiens – juste à côté de l’aéroport. Il y aura une « retraite de préparation à l’évangélisation ».

La période de candidature se termine le 10 juillet de cette année.

Des informations détaillées sur le déroulement de l’événement, ainsi que le formulaire d’inscription, sont disponibles sur www.przystanekjezus.pl.

Przystanek Jesus a été établi dans le diocèse de Zielona Góra et Gorzów en 1999 comme une forme de pastorale pour les jeunes réunis au Festival de Woodstock. La première fois, c’était à Żary. L’initiateur du premier Przystanek Jesus était Mgr Edward Dajczak – l’évêque auxiliaire du diocèse de Zielona Góra et Gorzów à l’époque, et l’organisateur est la Communauté de St. Tymoteusza – Association catholique au service de la nouvelle évangélisation de Gubin.

Chaque année, 700 à 1 200 évangélisateurs de Pologne et de l’étranger, de divers horizons ecclésiastiques, participent à Stop Jesus. Ils comprennent des membres du clergé, des religieuses, des séminaristes, mais près des deux tiers sont des laïcs, pour la plupart des jeunes, originaires de Pologne, d’Allemagne, d’Angleterre, des Philippines, du Luxembourg, d’Écosse, du Brésil, d’Irlande, de Slovaquie, de République tchèque, de Biélorussie, d’Ukraine, des États-Unis, La France, la Malaisie. , la Croatie, le Cameroun et même la République centrafricaine.

Parmi les formes d’évangélisation utilisées figurent, entre autres, la pantomime, le théâtre, les concerts de musique, la danse, les représentations parathéâtrales, la prière, etc. Les jeunes ont aussi la possibilité de se rencontrer individuellement, de se confesser et de prier, chacun peut participer à l’Eucharistie.(PAP)

Auteur : Madalena Gronek

mgw / mir /

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.