jumelage entre lycéens

Lycée « L. Pacioli » à via Gorizia, à Follonica dite France. Et la France réagit avec enthousiasme.

C’est fini ces derniers jours étudiants en visite du Collège Henri Martin de Saint Quentin en Picardie Follonian par un pair de la première année du lycée ‘L. Pacioli ”dans via Gorizia (Complexe Institut Follonica 1). Le projet a été conçu et modifié par des enseignants Mariolina Bianchi et Silvia Bertocci.

« Des activités de jumelage comme celle-ci – ils expliquent deux professeursils renforcent les compétences linguistiques et de communication des enfants et en même temps ils sont une incitation à soutenir un esprit ouvert à une réalité culturelle différente de la nôtre « .

Les jumelages entre les élèves de « Pacioli » et leurs camarades français ont débuté en septembre échange de lettres et quelques réunions en ligne sur la plateforme Zoom.

« Dans ces réunions – ils fournissent deux professeursnos étudiants et amis de Saint Quentin se sont rencontrés, ont parlé de leur quotidien et échangé des recettes typiques de ces deux pays. Pour les cours en ligne, la contribution du professeur Francesco Cantini a été inestimable. Ces derniers jours, de jeunes Français, accompagnés de leurs professeurs, ont été accueillis dans les classes du secondaire via Gorizia et ont participé à des activités scolaires en musique, éducation physique, art et otaliano, organisées par les professeurs Piero Bronzi, Daniela Carone, Rosa Caccavale , Chiara Lorenzoni.« .

« D’autres étudiants français plus âgés – plus loin professeurs Bianchi et Bertocciau lieu de cela, ils se sont rendus à l’Institut d’enseignement supérieur de Follonica et ont été accueillis par le professeur Caterina Suppa, des élèves du deuxième lycée linguistique et un groupe du cinquième lycée linguistique, qui ont présenté des travaux en italien et en français sur l’histoire de Follonica. Dans l’après-midi, des étudiants italiens et français étaient invités dans la salle de sport, où, en collaboration avec Handball Follonica Starfish et surtout Barbara Antonini, la vice-présidente de l’entreprise, Andrea Charmpis et Stefan Manojlovic, joueurs de la série A2, ont passé l’après-midi récréatif et sportif. Activités. Au moment du départ, les deux jeunes délégations, l’italienne et la française, accueillies avec la promesse que le beau lien qui venait de naître ne se romprait pas. Si les enfants dirigeaient le monde, l’idée de paix et d’amitié serait un concept simple« .

Célestine Marion

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.