Kylian Mbappé et l’équipe de France : Thème de la Fédération française

étoile de Paris SG Kylian Mbappé a refusé mardi de participer à un acte promotionnel avec des sponsors Fédération française de football (FFF) en signe de protestation pour l’administration des droits à l’image de ‘Bleus’, mais leurs représentants nient la « rébellion ».

À lire aussi : Le Real Madrid et son dernier coup pour rester avec Mbappém

L’attaquant de 23 ans n’a pas assisté à une réunion à Clairefontaine (site ‘Bleus’) avec différents sponsors de l’équipe nationale (Volkswagen, Uber Eats, Orange, Xbox, Coca-Cola, Konami), publiant des irrégularités depuis des mois.

Le champion du monde 2018 n’est pas d’accord avec la cession des droits à l’image, que les internationaux français sont obligés de signer lors du premier appel à l’équipe nationale en faveur des sponsors FFF.

En échange, chaque joueur reçoit 25 000 euros (27 500 USD) pour un match avec ‘Bleus’.

Mbappé a signé ce document en 2017, « mais il n’a pas été renégocié depuis et s’applique à tout joueur jusqu’à la fin de sa carrière en équipe de France », ont expliqué les représentants du joueur dans un communiqué transmis ce mercredi. AFP.

À lire aussi : Connaissez-vous contre le Venezuela ? Que peut-il arriver à Rueda si la Colombie ne bat pas la Bolivie

Les représentants affirment avoir négocié avec FFF « A plusieurs reprises ces trois dernières années » à ce sujet, convaincu que « les termes de cet accord ne permettent plus à l’image du football d’évoluer en cohérence avec les valeurs que peut porter l’institution, mais aussi avec les valeurs ». de chacun. joueur en prise ‘.

Mais l’absence Mbappé mardi « n’a rien du » soulèvement « , mais visait à réaffirmer leurs attentes et à faire bouger les choses ».

« Cet épisode ne remet pas en cause l’implication Kylian Mbappé, son attachement à l’équipe de France et doit servir le dialogue nécessaire sur ces questions », ont ajouté ses adjoints, rappelant que toutes les primes que l’attaquant a reçues de ses débuts en équipe nationale en 2017 ont été reversées à des « associations ».

« Il n’y a pas de pouls, les petits problèmes appartiennent à la vie. Kylian sera au stade de Marseille et j’espère qu’il jouera bien », a déclaré le président FFF Noël Le Graët en match amical vendredi prochain face à la Côte d’Ivoire.

Dans les déclarations à Une équipequi a révélé l’affaire mardi, Le Graët a exclu toute sanction Mbappé et ajouté que FFF travaillera « pour améliorer les choses et rendre tout le monde heureux, sponsors et joueurs ».

A lire aussi : Arturo Reyes a parlé de Carlos Queiroz et de son départ de Colombie : « Je ne pense pas qu’ils en aient fait un tiroir »

Célestine Marion

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.