la découverte des gendarmes était « pour le moins surprenante »

Les gendarmes français avouent avoir facilement remarqué un monospace assez ancien avec une place inhabituelle pour un passager arrière. Un adolescent voyageant dans une chaise en bois ordinaire était clairement visible à l’extérieur. Bien sûr, il n’était pas question de ceintures de sécurité. Tout ce qu’il avait à faire était de tenir assez fort.

Un rendez-vous avec la gendarmerie sur la N249 près de Saint Herblain s’est soldé non seulement par une amende (le chauffeur a été payé pour le transport d’un adolescent sans ceinture de sécurité), mais aussi par un arrêt forcé jusqu’à ce que l’adolescent reçoive un transport adéquat.

Malheureusement, la police française ne mentionne pas le montant de l’amende. Selon la réglementation française, l’amende pour non-port de la ceinture de sécurité est de 135 euros, portée à 375 euros en cas de retard de paiement. Cependant, ceux qui n’hésitent pas et effectuent le paiement dans les trois jours, bénéficient d’une remise. La valeur du mandat est réduite à 90 euros.

Il est important de noter qu’une amende du même montant peut être appliquée non seulement au conducteur (s’il transporte un mineur), mais également au passager. Cependant, seul le pilote sera pénalisé (3 points).

Alaire Boivin

"Ninja typique de la télévision. Amoureux de la culture pop. Expert du Web. Fan d'alcool. Analyste en herbe. Amateur de bacon en général."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.