La France a convoqué l’ambassadeur de Russie. La raison du « post obscène » sur les réseaux sociaux

L’appel de l’ambassadeur concerne une entrée parue sur Twitter de l’ambassade de Russie à Paris. La photo de Bucza, détruite par les Russes près de Kiev, sur laquelle ils ont commis des crimes contre des civils, a été signée comme « scénario de tournage ». Ainsi, les diplomates russes en France ont défendu la thèse de la propagande selon laquelle les Ukrainiens avaient mis en scène la destruction et la mort de la population de la ville. L’entrée a déjà été supprimée.

Après que les photos et les films choquants de Bucza aient fait le tour du monde, le Kremlin, suivi par les médias russes, lancé une autre campagne de désinformation parmi ses propres citoyens. D’une part, ils accusent l’armée ukrainienne d’avoir tué, torturé et violé des civils. En revanche, ils parlent de « mise en scène de propagande ».

« Des soldats ukrainiens ont purgé Bucza », « Ministère russe de la Défense : Le meurtre de civils à Bucza est une production de Kiev », « Le Comité des droits de l’homme de la Fédération de Russie dénonce les photos de propagande de Bucza Goebbels » ces titres ont été lus par les Russes dans les médias. Il a été rapporté par « Komsomolska Pravda », le portail « Wzgliad » et « Rossijska Gazeta ».

L’agence de presse russe TASS a également rendu compte du « massacre mis en scène » et de « l’attaque contre les fausses informations », citant les propos du ministre des Affaires étrangères Sergueï Lavrov. La mise en scène serait attestée par un enregistrement posté sur les réseaux sociaux depuis un véhicule militaire, dans lequel l’une des personnes tuées dans la rue devrait lever la main. En fait, ce qui était considéré comme le mouvement de la main était probablement un reflet de la lumière sur le verre. Les reportages des médias mondiaux le montrent clairement : le génocide a eu lieu à Bucza.

Merci d’être avec nous. Abonnez-vous à la newsletter Onet pour recevoir le contenu le plus précieux de notre part.

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.