La France exige que la Russie soit expulsée de la Coupe du monde ! L’attitude sans équivoque de Piknon

L’invasion russe de l’Ukraine est en cours. D’autres pays ont imposé des sanctions à l’agresseur dans le but de le forcer à arrêter l’attaque. Cela vaut également pour le monde du sport. De plus en plus d’équipes et d’athlètes ne veulent pas jouer ou rivaliser avec les Russes et les Biélorusses.

Les dernières informations sur l’invasion russe de l’Ukraine >>

Voir la vidéo
L’équipe nationale polonaise ne jouera pas les éliminatoires contre la Russie [Twitter]

Non officiel : Tomasz Kędziora évacué d’Ukraine. Réaction rapide de l’Association polonaise de football

Ont-ils expulsé les Russes de la Coupe du monde ? C’est ce que veulent les Français

Il y a aussi des appels pour exclure les équipes russes de tous les tournois. L’un d’eux est la Coupe du monde au Mexique au Qatar. Selon « The Spectator Index », la France demande l’expulsion des Russes des championnats du monde. L’agence de presse AFP, faisant référence au président de la Fédération française, a déclaré: « Le monde du sport, et en particulier du football, ne peut pas rester neutre pour le moment », a déclaré Noël Le Graet.

Ajoutons que ce n’est pas la première action des Français dirigée contre le sport russe. L’équipe de volley-ball du pays a précédemment annoncé qu’elle ne participerait pas aux championnats du monde de cette année organisés dans ce pays.

Personne ne veut jouer avec la Russie. Position commune de la Pologne, de la Suède et de la République tchèque

La Russie devait jouer une relégation en Coupe du monde. Elle l’avait fait, mais elle ne jouera pas. Leurs rivaux devaient être des Polonais, peut-être plus tard des Tchèques ou des Suédois. Les trois équipes ont officiellement annoncé qu’elles n’avaient pas l’intention de jouer contre les Russes.

« Plus de mots, il est temps d’agir ! Compte tenu de l’escalade de l’agression de la Fédération de Russie contre l’Ukraine, l’équipe nationale polonaise n’a pas l’intention de jouer un match de barrage contre la République de Russie. C’est la seule décision correcte. » Nous négocions avec les fédérations suédoise et tchèque pour soumettre des positions communes à la FIFA », a écrit samedi Cezary Kulesza, président de l’Association polonaise de football.

« Nous verrons si la FIFA a des couilles. » Szczęsny commente la décision concernant le match contre la Russie

Les Suédois ont rapidement adopté la même position et les Tchèques ont rejoint le boycott dimanche. « L’équipe nationale tchèque ne participera pas à la qualification pour la Coupe du monde 2022 contre la Russie », a écrit l’association tchèque dans un communiqué.

Les joueurs de l’équipe nationale polonaise ont également fait leur déclaration. « Nous, les joueurs de l’équipe nationale polonaise, et PZPN avons décidé qu’en raison de l’agression de la Russie contre l’Ukraine, nous n’avons pas l’intention de jouer un match de barrage avec la Russie. Ce n’est pas une décision facile, mais il y a des choses plus importantes dans la vie que le football. ami de l’équipe nationale Tomekom Kędziorom, qui est toujours à Kiev avec sa famille « – c’était le contenu de la déclaration.

Et après? La FIFA décidera. Il subit actuellement beaucoup de pression. Les trois équipes ont convenu qu’elles ne voulaient pas jouer avec la Russie. La décision d’accorder des marches signifie une promotion automatique à la Coupe du monde pour la Russie. Une telle décision serait certainement prise avec indignation dans le monde entier.

Boniek a pris la parole pour commenter les joueurs de football.  Il a obtenu un contre d'un journalisteBoniek a pris la parole pour commenter les joueurs de football. Il a obtenu un contre d’un journaliste

Régine Martel

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.