La gauche française est parvenue à un accord avant l’élection…

Les partis de la gauche française, emmenés par l’extrême gauche La France imparable (LFI) Jean-Luc Mélenchon, ont donné leur accord avant les élections législatives prévues en juin. L’alliance électorale comprenait : une coalition de Verts, de Communistes et, dans un premier temps, de Socialistes, qui a créé l’Union écologique et sociale du Nouveau Peuple (Nupes).

Mercredi matin, un « accord global, stratégique, programmatique, historique a été trouvé entre LFI et les socialistes (PS) », a déclaré Adrien Quatennens de LFI à France Info.

L’accord n’a pas encore été approuvé par le Conseil national du PS. Ces derniers jours, en revanche, LFI a trouvé un accord avec les communistes (PCF) et la Coalition verte (EELV).

Les élections législatives auront lieu en France les 12 et 19 juin.

Melenchon, qui a terminé troisième au premier tour de l’élection présidentielle française d’avril, a remporté 21,95 %. Le très bon résultat de LFI aux élections législatives et la rupture de la majorité parlementaire du parti au pouvoir LREM du président Emmanuel Macron, ou, comme les politiciens LFI l’ont précédemment évoqué, la coexistence avec Macron et le poste de Premier ministre après l’élection.

Katarzyna Stańko de Paris (PAP)

ksta / akl /

Charles Lambert

"Tombe beaucoup. Passionné de télévision généraliste. Fan de zombies incurable. Solveur de problèmes subtilement charmant. Explorateur amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.