La Russie a tiré 600 roquettes sur l’Ukraine depuis le début de l’invasion

L’Ukraine poursuit la Russie devant la Cour internationale de justice et demande l’arrêt immédiat de l’invasion

L’Ukraine demandera à la Cour internationale de Justice d’exiger de la Russie qu’elle mette immédiatement fin à l’invasion de son territoire, rapporte Reuters.

L’affaire sera portée lundi devant ce tribunal, basé dans la ville néerlandaise de La Haye, qui est le principal organe judiciaire des Nations Unies.

Selon Reuters, l’Ukraine affirme que la Russie interprète mal cette Convention pour la prévention et la répression du crime de génocidele traité de 1948, signé au sein de l’ONU et signé par les deux pays – et d’utiliser cette interprétation erronée pour justifier l’invasion.

Les Ukrainiens pensent que la Russie utilise à tort le terme « génocide » pour désigner les conflits entre l’armée ukrainienne et les séparatistes basés dans la région du Donbass.

Le procès devant la Cour internationale de justice est différent de tous les procès qui auront lieu devant la Cour pénale internationale pour des crimes de guerre qui auraient été commis par les Russes lors de l’invasion, car ces tribunaux sont différents et servent des objectifs différents.

La Cour pénale internationale est une cour pénale créée par le Statut de Rome à la fin des années 1990, qui vise à enquêter et à poursuivre des individus (quel que soit leur statut politique ou militaire) pour crimes de guerre, crimes de génocide, crimes contre l’humanité et agression. Ce tribunal a déjà confirmé l’ouverture d’une enquête pour évaluer la situation en Ukraine.

D’autre part, la Cour internationale de justice est un tribunal civil, l’un des organes centraux des Nations Unies, qui sert à résoudre les différends entre les pays. Il ne peut viser que des États – et non des individus – et est l’organe donné à la Convention sur le génocide de 1948 pour résoudre tout différend lié au traité.

L’audience débutera lundi à 10h00 (9h00 à Lisbonne), lorsque la partie ukrainienne présentera ses arguments. La Russie devrait intervenir mardi. Avant une analyse détaillée de l’affaire, le tribunal pourra prendre des mesures de précaution pour empêcher l’escalade du conflit, selon Reuters.

Les arrêts de la Cour internationale de justice sont contraignants, mais leur application dépend de la volonté des États visés de les mettre en œuvre.

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.