Le gardien polonais a arrêté Messi et l’entreprise avec le PSG. Les médias français sont ravis, nous avons une vidéo – Football – Sport Wprost

Dans la nuit du 31 janvier, a eu lieu le match de la Coupe de France, qui a attiré l’attention non seulement de nombreux habitants de ce pays, mais aussi des supporters polonais. Le premier alignement pour ce match était Marcin Bułka, qui a été salué comme un héros après le coup de sifflet final. Le fait est que sans lui, son Niçois n’aurait probablement pas pu affronter l’adversaire théoriquement plus fort.

Marcin Bułka a brillé dès le début du match contre le PSG

Dans la pratique, cependant, c’était différent et la charge de l’école de Varsovie a brillé dès les premières minutes. Un instant après le début du duel, il a battu Draxler de manière impressionnante, réalisant une bonne sortie du but. Il a ensuite traité le coup de pied de Messi, d’autres accusations de Mauricio Pochettino n’ont pas non plus réussi à traiter le Polonais bien élevé.

Il y a eu un match nul et vierge jusqu’à la 90e minute, puis le PSG et l’OGC Nice ont commencé aux tirs au but, car il n’y a pas de prolongation en Coupe de France. Cette fois, l’Argentin susmentionné a réussi à le battre, ainsi que Mbappe, qui est entré sur le terrain en seconde période. Todibo et Schneiderlin l’ont frappé pour Nice et c’était 2:2.

Bułka a sauvé le penalty décisif et est devenu un héros

Puis Paredes s’est rapproché du ballon, dont les intentions ont été ressenties par Bułka et ont effectivement sauvé son tir. Au bout d’un moment, cependant, Delort n’a pas pris le risque et l’égalité était toujours maintenue. Le « onze » décisif n’a été fait qu’en septième année. Xavi Simons, compétiteur de tout juste 18 ans, a affronté le Polonais et notre compatriote s’est montré meilleur dans ce duel. Grâce à cette intervention, l’OGC Nice a battu le PSG de manière sensationnelle et disputera les 1/4 de Coupe de France.

Après le match, les médias français ont été ravis de la performance de Bułka. « L’Equipe » en a fait un héros, et « Le Parisien » a écrit que le Polonais était meilleur que Donnarumma. Il y a aussi un sous-texte supplémentaire dans la performance de l’élève de l’Escola Varsovia – il n’est que prêté à Nice par le PSG.


TwitterA lire aussi :
Michniewicz a révélé de quoi il allait parler à Lewandowski. Il a évoqué son ancienne querelle

Célestine Marion

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.