Les derniers pactes politiques du Pacte historique : où en étaient les candidats ce vendredi ? | radar politique

Les candidats au Pacte historique se sont déplacés en Colombie, mais aussi au Chili, ce vendredi 11 mars 2022, où demeure Gustavo Petro, déjà trois jours sur l’agenda international du sud, il a assisté à l’investiture du président Gabriel Boric et fait part de son inquiétude face à la corruption électorale.

« S’il gagne en achetant des votes, je demande à toute l’entreprise de ne pas vendre le vote, mais si ce chemin passe, la Colombie restera la même. J’appelle la société colombienne à ne pas vendre de votes, En plus, si tu veux prendre un billet de 50 000 dollars, prends-le, mais choisis Pierre », a déclaré le chef du Pacte historique.

Pendant ce temps, en Colombie Francia Márquez est venue à San Andrés pour parler de son combat pour la communauté Raizal.

« Nous avons organisé des réunions avec divers groupes organisationnels de la communauté Raizal. Avec cet engagement que nous plaçons sur une vie digne, la paix et la justice sociale pour notre pays », a déclaré Francia Márquez.

pour sa part Camilo Romero continue de parcourir le pays en vue du référendum du dimanche 13 mars prochain.

« Vous avez la possibilité de commencer à construire le premier gouvernement animal de son histoire », a déclaré Romero.

Les candidats du Traité historique ont déclaré une volonté démocratique concernant les résultats des prochaines élections.

Alaire Boivin

"Ninja typique de la télévision. Amoureux de la culture pop. Expert du Web. Fan d'alcool. Analyste en herbe. Amateur de bacon en général."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.