Les doutes de Botman sur Newcastle, Milan se confirment : les négociations avec Lille se poursuivent | Première page

Premier choix. Sven Botman est un renfort identifié par Maldini et Massara pour renforcer la défense milanaise, qui devra se passer du Danois Simon Kjaer jusqu’à la fin de la saison. Un profil avec lequel tout le monde est d’accord, de la zone technique à la zone de repérage, en passant par la propriété qui doit désormais donner l’autorisation de procéder. Le principal obstacle est représenté par les prix pratiqués par Lille, 30 millions d’euros, un chiffre jugé excessif par les Rossoneri, mais négociable. Les parties s’affairent à trouver un point de rencontre, compte tenu de l’excellente relation (l’affaire Léao et Maignan est confirmée) et du besoin du club français de lever des fonds. CETTEL’AC Milan veut que l’international néerlandais bénéficie d’un prêt coûteux avec droits de remboursement, ce qui pourrait être une obligation de remplir certaines conditions, a dépensé moins que les 30 requis au total.

NO AL NEWCASTLE – Une aide peut venir de souhait de Botman, qui a fait un clin d’œil à Milan. Pas de coïncidence ces derniers jours – a écrit le Tempsdire non à la proposition de Newcastle, qui sont prêts à lui garantir de riches offres (il gagne actuellement 1,2 million d’euros bruts par an) et à Lille. La classe moyenne 2000 ne veut pas se battre pour la sécurité, elle veut un club ambitieux qui vise à gagner. Comme le Milan AC. Une rencontre avec Lille est prévue dans les prochains jours pour comprendre les marges de manœuvre.

Lazare Abraham

"Pionnier du café. Analyste. Passionné de musique généraliste. Expert du bacon. Organisateur dévoué. Ninja incurable d'Internet. Entrepreneur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.