Les Français préparent une interdiction de jouer sous les projecteurs. « Nous avons décidé de prendre le taureau par les cornes dans cette dimension » Football

Les fans de football en France ont reçu des nouvelles choquantes ces dernières heures. Peut-être qu’ils devront bientôt s’habituer à une toute nouvelle réalité. Comme l’a révélé la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, des travaux sont en cours pour interdire l’organisation d’événements sportifs la nuit et la nuit. Cela affecterait le plus les deux sports les plus populaires du pays, à savoir le football et le rugby.

Voir la vidéo
Kosowski se gratta le menton. Sans aucun doute sur la carrière de Boruc

Des matchs en fin d’après-midi en France ? Le ministre des sports a annoncé une interdiction en raison du réchauffement climatique

D’où est venue cette idée ? Les responsables français en discutent en raison du changement climatique, ainsi que de la crise économique qui s’est aggravée après que la Russie a commencé à envahir l’Ukraine. Son objectif est de réduire la consommation d’énergie de 10 % par rapport à 2019. La solution, interdisant l’utilisation de l’éclairage électrique dans les stades, serait testée l’hiver prochain.

Matthaeus surpris après le transfert de Lewandowski. « Maintenant, je comprends encore mieux Robert »

Pour plus de contenu sportif, voir aussi Gazeta.pl

Le ministre français a révélé les détails sur FranceInfo. – C’est l’une des options. Avec Christiophe Bechu (Ministre de l’Ecologie et de la Cohésion des Territoires) nous avons décidé de prendre le taureau par les cornes dans cette dimension. Nous avons l’intention de lancer un plan d’adaptation du sport au changement climatique, a déclaré Oudéa-Castéra.

La LFP (Ligue de Football Professionnel) qui gère les matchs de football en France n’a pas encore réagi aux annonces du ministre des Sports. Les médias locaux, cependant, ont déjà commencé à discuter de ce que l’interdiction susmentionnée signifierait principalement pour la Ligue 1. Les audiences dans les stades chuteront considérablement, ce qui se traduira par des gains pour les clubs. Un certain nombre de problèmes d’organisation se poseront. Les stations de télévision qui paient des millions pour les droits de diffusion en souffriront également.

Le communiqué a déjà été publié par les autorités de la ligue de rugby, à savoir la LNR. Il est apparu, entre autres, dans « L’Equipe ». « La LNR et les clubs professionnels ont déjà pris des mesures pour réduire leur empreinte énergétique », lit-on. « Les sujets de discussion sont nombreux et une telle approche devra garantir l’équilibre économique et organisationnel du tournoi, dont les matchs nocturnes sont un élément très important », a-t-il ajouté.

Une curiosité dans la 3e Ligue allemandeComportement étrange du gardien de but et but bizarre. Il a juste tendu les mains [WIDEO]

Célestine Marion

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.