Les manifestations du 1er mai en France ont nécessité plus de 50 arrestations

La police a utilisé des gaz lacrymogènes pour repousser des anarchistes vêtus de noir qui ont pillé des magasins à Paris dimanche 1er mai lors de manifestations contre la politique du président nouvellement élu Emmanuel Macron.

Des milliers de personnes à travers la France ont rejoint les marches du 1er mars, exigeant une augmentation de salaire et Macron abandonnant le plan de relèvement de l’âge de la retraite.

La plupart des manifestants étaient calmes, mais des violences ont éclaté dans la capitale, où la police a interpellé 54 personnes, dont une femme qui s’en est pris à un pompier qui tentait d’éteindre l’incendie, a indiqué sur Twitter le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin.

Des affrontements avec la police ont éclaté au début de la marche près de la place La République et lorsqu’il a atteint la place La Nation dans l’est parisien.

Des anarchistes du « black bloc » ont pillé le McDonald’s de la place Léon Blum et détruit plusieurs agences immobilières, brisant des vitrines et incendiant des poubelles.

La police a répondu en utilisant des gaz lacrymogènes.

Environ 250 réunions ont eu lieu à Paris et dans d’autres villes, dont Lille, Nantes, Toulouse et Marseille.

Au total, 116 500 personnes ont manifesté à travers le pays, dont 24 000 dans la capitale, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

A Paris, des syndicalistes ont rejoint des responsables politiques – notamment de gauche – et des militants pour le climat.

Emmanuel Macron réélu président de la France avec 58% des voix

Le coût de la vie a été un thème majeur de la campagne présidentielle et semble tout aussi critique avant les élections législatives de juin, que le parti de Macron et ses alliés doivent gagner pour mettre en œuvre une politique pro-entrepreneuriat, notamment en relevant l’âge de la retraite à 65-62 ans. années.

« C’est important de montrer à Macron et au monde politique que nous sommes prêts à défendre nos droits sociaux », a déclaré Joshua Antunes, étudiant de 19 ans. Il a également accusé le président « d’inaction » sur les questions environnementales.

Les manifestants portaient des banderoles avec les mots : « La retraite avant l’arthrose », « La retraite à 60 ans, gelez les prix » et « Macron, dégage ».

« Le gouvernement doit régler le problème du pouvoir d’achat en augmentant les salaires », a déclaré à Reuters Philippe Martinez, chef de la CGT de la ligne dure.

Macron a remporté une nouvelle présidence de cinq ans après avoir battu sa rivale d’extrême droite Marine Le Pen dimanche dernier au deuxième tour.

Le leader d’extrême gauche Jean-Luc Mélenchon, troisième au premier tour de l’élection présidentielle, a participé à une marche à Paris.

« Nous ne ferons aucune concession sur les retraites », a déclaré Melenchon avant le début de la marche.

Contrairement aux années précédentes, Marine Le Pen n’a pas déposé de gerbe à Paris sur une statue de Jeanne ou d’Arc, que le parti utilise comme symbole nationaliste.

Elle a été remplacée par le président par intérim Jordan Bardell, qui dit que Le Pen se prépare pour les élections législatives.

Dans le message vidéo, Le Pen a appelé les électeurs à élire autant de députés que possible en juin pour « protéger le pouvoir d’achat » et empêcher Macron de mener à bien un « projet néfaste pour la France et les Français ».

Les élections législatives auront lieu les 12 et 19 juin.

La nuit où Macron a encore battu Le Pen aux portes de l'Elysée

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.