Les marchés européens sont en déclin. Poutine assure à Macron qu’il atteindra ses objectifs en Ukraine par des moyens militaires

Les actions européennes se négocient de manière mixte. Les polymétaux chutent de 30 % en raison de l’exposition à la Russie

Les actions européennes oscillent entre pertes et gains, avec le conflit en Ukraine au centre. Le Stoxx 600, qui regroupe les plus grandes sociétés cotées européennes, a reculé de 0,06% à 446,07 points.

La baisse du Stoxx 600 est menée par le secteur des services publics, qui a chuté de 1,64 % ce matin, suivi du secteur des médias, qui a chuté de 0,9 %.

Du côté des revenus, le secteur des ressources de base se démarque, en croissance de 3,22%, suivi par le secteur bancaire qui progresse de 1,19% après s’être apprécié de plus de 1% lors de la séance précédente.

Parmi les 600 cotées de l’indice européen, les sociétés exposées en Russie connaissent une baisse importante. Par exemple, Anglo-Russian Polymetals, spécialisé dans les métaux, plonge de 30,92 % à Londres au prix de 2,12 £.

Telecom Italia est également mis en avant à la baisse avec un rendement de 13,73% après présentation des résultats.

Le PSI-20 du Portugal a augmenté de 0,36 %, la deuxième plus haute récompense parmi les marchés européens. Côté bénéfices, notons également la Bourse de Milan, qui s’est renforcée de 0,41%.

À la baisse, l’IBEX espagnol a chuté de 0,54 %, tandis que le DAX allemand de 0,46 % et le CAC 40 français de 0,1 %. A noter également la dépréciation de 0,09% du FTSE anglais et la baisse de 0,19% de la Bourse d’Amsterdam.

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.