Les puissances occidentales promettent « d’augmenter le coût » de la guerre pour la Russie

Voir également:


Le président américain Joe Biden et les dirigeants de la France, de l’Allemagne et du Royaume-Uni renforcent leur détermination à continuer d’augmenter les coûts russes de l’invasion « non provoquée et injustifiée » de l’Ukraine, selon la Maison Blanche.

Joe Biden, le président français Emmanuel Macron, le chancelier allemand Olaf Scholz et le Premier ministre britannique Boris Johnson se sont entretenus par appel vidéo ce lundi.

Les quatre dirigeants « ont réaffirmé leur détermination à continuer d’augmenter les coûts de la Russie pour l’invasion non provoquée et injustifiée de l’Ukraine ». La Maison Blanche a déclaré dans un communiqué.

« Biden, Macron, Scholz et Johnson ont également réaffirmé leur engagement à fournir une aide humanitaire, économique et sécuritaire à l’Ukraine. »

Lors du troisième cycle de pourparlers entre la Russie et l’Ukraine lundi, aucun progrès significatif n’a été réalisé depuis la fin de la guerre de 12 jours, qui a déjà tué 1,7 million de réfugiés.

Renaissance en Ukraine. Des milliers de personnes attendent à Lviv une issue à la guerre

Le négociateur ukrainien Mykhailo Podoljak a déclaré que les pourparlers en Biélorussie n’avaient pas « amélioré la situation » dans le cadre du conflit armé qui a débuté le 24 février avec l’invasion de l’Ukraine ordonnée par le président russe Vladimir Poutine.

Le quatrième cycle de négociations avec la Russie aura lieu, a déclaré Mykhailo Podoljak.

L’Ukraine a accusé aujourd’hui la Russie de « saboter » l’ouverture de couloirs humanitaires pour évacuer les régions de Kiev, Kharkiv, Donetsk et Kherson, tout en poursuivant les bombardements.

« La Fédération de Russie, en violation des accords précédemment conclus, a saboté l’ouverture de couloirs humanitaires pour l’évacuation des civils dans les villes assiégées de Kiev (nord), Kharkov (est), Donetsk (est) et Kherson le 7 mars. (Sud) », a déclaré le ministère ukrainien des Affaires étrangères dans un communiqué.

Plus de 1,7 million de personnes ont fui l’Ukraine depuis le début de l’invasion russe le 24 février, selon un rapport des Nations Unies publié ce lundi.

Plus d’un millier de civils ont été tués depuis l’invasion de l’Ukraine par la Russie. Selon un rapport du Haut-Commissariat des Nations unies aux droits de l’homme (HCDH) couvrant la période allant de 4 heures du matin le 24 février à minuit le 4 mars, sur « 1 058 victimes civiles en Ukraine, 351, dont 10 enfants, ont été tués ». .

Le pape François a envoyé deux cardinaux pour tenter d’arbitrer le conflit. Le cardinal Konrad Krajewski, responsable de l’action caritative du pape, se rend ce lundi à la frontière polono-ukrainienne, et le cardinal Michael Czerny du Dicastère pour le développement humain intégral est attendu demain en Hongrie.

Cependant, depuis le début de l’invasion russe de l’Ukraine, le Portugal a reçu 2 674 demandes de protection temporaire, selon une mise à jour publiée aujourd’hui par l’Office des étrangers et de la protection des frontières (SEF).

Irpin. Des parents avec des enfants dans les bras fuient les missiles russes. Il y a des rapports de décès, y compris des enfants.

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.