Les viticulteurs français protègent les cultures grâce à la technologie

Drones, stores photovoltaïques, lampes antigel… Pred v caprices climatiques qui se multiplient et dévastent les champsLes viticulteurs français misent sur les nouvelles technologies pour pouvoir continuer à produire du vin dans le futur.

En 2021, en plus des maladies fongiques, des épisodes de gelées, de grêles et de pluies estivales apparaîtront dans de nombreux vignobles, fait chuter la production française de vin à un « niveau historiquement bas », selon le ministère de l’Agriculture.

Voir aussi : Détérioration : dures conclusions du rapport de l’ONU sur le climat

D’ici 2050 cette « catastrophe historique » a plus de 60% de risque de récidiveestime à l’AFP Serge Zaka, expert en agroclimatologie.

« Les hivers sont plus doux, le vignoble se réveille plus tôt et brûle lorsque les gelées arrivent », explique-t-il.

Toujours Plus de technologie semble pouvoir anticiper les phénomènes météorologiques extrêmes et savoir où et par quels moyens les agriculteurs doivent agir. Par exemple, la solution Prevent d’ITK, où travaille Zaka, collecte des données météorologiques et le stade de développement du vignoble pour estimer les pertes de récolte lors d’épisodes sévères comme le gel.

Vous pourriez être intéressé par : Voici quelques-unes des épaves de navires de croisière les plus célèbres de l’histoire

Quant aux drones de la startup Chouette grâce à des images précises et à l’intelligence artificielle, ils révèlent des terres qui ont subi les effets de la glace.

Il y en a d’autres techniques, dont certaines anciennes : entre autres bougies, aspersion d’eau, brassage d’air par hélicoptère. Cependant, ces solutions ponctuelles nécessitent des ressources financières ou humaines importantes.

Deborah Ducamp, une habitante du Médoc près de Bordeaux (sud-ouest), a lancé Wine Protect en 2020. is and lampe antigel alimentée par l’énergie solaire avec six cloches, qui est placée sur le coffre et grâce à quelques capteurs il s’active en cas de gel.

Elle assure la femme d’affaires a suscité l’intérêt des domaines viticoles pour ce prototype, qui est un investissement « à long terme ».

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.