L’Etat exige des changements dans le projet de rattachement des Chinois à la Ligue A.

L’équipe nationale chinoise a annoncé son accession à la Ligue A française. Les dirigeants de la Ligue ont favorisé cette idée, mais vendredi le gouvernement français a bloqué le projet, exigeant ses changements. Tout indique que la Chinoise rejoindra le championnat de France le plus tôt possible lors de la saison 2023/2024, c’est-à-dire juste avant les JO de Paris. « On nous a demandé de vérifier l’équilibre du projet », a expliqué Eric Tanguy dans L’équipe.

Vendredi 22 juillet, la direction de la ligue a informé les médias que le ministère des Sports avait rejeté le plan élaboré pour la participation de l’équipe chinoise à la Ligue A. Le gouvernement français exige de sérieux changements dans le projet et, selon le président de la ligue , ceux-ci ne peuvent pas être mis en œuvre avant le début du prochain tournoi.

Selon l’avant-projet, annoncé début juillet, les Chinois étaient censés rejoindre le championnat de France pour deux saisons afin de mieux préparer les JO de Paris en 2024. Dans le même temps, l’équipe chinoise ne participerait qu’au tour principal, sans la phase des barrages, qui garantirait son maintien et éviterait en même temps la contestation des médailles. Le délai de remise des offres des villes qui deviendraient la base chinoise lors de leur séjour en France a expiré vendredi. comme il le soulignait Eric Tanguy le ministère n’a pas opposé son veto à l’idée elle-même. – On nous a demandé de vérifier l’équilibre du projet – deux ans pourraient ne pas suffire. Il faut vérifier s’il est possible de travailler quatre ou même cinq ans – a expliqué le président de la Fédération Française de Volleyball. Les informations non officielles sur le prix que les Chinois paieraient pour participer au concours ont également été confirmées. Sur la saison 2022/2023, il devrait être de deux millions d’euros. – La Ligue professionnelle de volleyball ne reçoit pas d’argent public du ministère – Il l’a eu Yves Bouget.

La saison 2022/2023 en France débutera le 30 septembre. A court terme, le projet devra probablement être reporté aux prochains jeux. – Nous manquons de temps. Il est dommage que la Chine n’ait pas soumis la demande en janvier A déclaré Tanguy, soulignant que le projet ne sera pas abandonné. – On peut imaginer que les chinois joueront des matchs amicaux avec des clubs français, ce serait la première étape de l’intégration – attend le président de la ligue.

Célestine Marion

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.