l’évêque vendra des biens de l’église pour indemniser les victimes pédophiles

Les évêques français vendront des biens d’église pour indemniser les victimes de pédophilie. La décision a été prise lors de la session plénière de la Conférence des évêques de France (CEF), qui s’achève aujourd’hui à Lourdes.

La hiérarchie a également adopté un certain nombre d’autres décisions détaillées mettant en œuvre les recommandations du rapport de la Commission indépendante sur l’exploitation sexuelle dans l’Église. Des documents publiés le 5 octobre montrent qu’en 1950-2020, 216 000 personnes ont été victimes d’abus sexuels de la part de prêtres, religieux et religieuses. Ce nombre passe à 330 000 si l’on inclut ceux qui ont été harcelés par des laïcs travaillant dans les institutions de l’Église catholique. Au cours des 70 dernières années, environ 3 000 prêtres et chefs religieux ont agressé sexuellement des mineurs. Durant cette période, les services en France ont été desservis par 115 000. le clergé. C’est-à-dire que ce cas concerne près de 3 pour cent. clergé et religieux.

>>> France : des discussions sont en cours sur la révocation du secret des aveux

Au niveau national, les évêques transforment ceux qui existent depuis mars de cette année. INIA Organisme d’indemnisation à l’INIRR – Autorité Nationale de Reconnaissance et d’Indemnisation Indépendante disposant des « moyens financiers nécessaires ». Elle était dirigée par l’avocate Marie Derain de Vaucreson du ministère de la Justice, porte-parole des droits de l’enfant en 2011-2014.

Afin d’indemniser les victimes, il a été décidé de libérer, le cas échéant, les biens meubles et immeubles du CEF et du diocèse. Il est également possible de contracter un emprunt à cet effet.

Le diocèse a demandé au pape François d’envoyer une visite en France pour évaluer le service des évêques dans le domaine de la protection des mineurs et, le cas échéant, prendre les décisions résultant de la visite.

Soutenez-nous maintenant!

Nous intervenons également grâce à votre aide. Soutenez l’évangélisation et l’œuvre missionnaire des missionnaires oblats !

Lazare Abraham

"Pionnier du café. Analyste. Passionné de musique généraliste. Expert du bacon. Organisateur dévoué. Ninja incurable d'Internet. Entrepreneur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.