L’explosion de Ligue 1 par Messi

L’arrivée de Lionel Messi au Paris Saint-Germain L’été dernier a donné un coup de fouet aux retransmissions télévisées du championnat de France dans différents pays, avec des signatures de contrats et des enregistrements de téléspectateurs dans plusieurs régions.

Selon chaîne Être au sport, qui administre les droits internationaux des Ligue de football professionnel (LFP), six nouveaux pays ont commencé à diffuser le championnat de France depuis que l’Argentin a fait de Barcelone la capitale française.

De plus, le nombre de spectateurs dans le nord Afrique et entrez Moyen-orient, qui suit la ligue via les chaînes du Qatar, a considérablement augmenté, avec 76% d’augmentation du match classique entre le PSG et l’Olympique de Marseille le 24 octobre dernier.

Bouclier PSG / Drapeau

L’arrivée de la star argentine a semblé avoir fait douter que dans certains pays il y avait une qualité de la ligue française qui était considérée comme inférieure à la ligue française. espagnol, anglais, allemand ou italien.

La signature par le PSG du sextuple Ballon d’Or, l’un des principaux favoris pour décrocher un septième le 29, a placé le championnat de France dans une position privilégiée pour attirer les foules.

Messi arrive dans un club où d’autres grandes stars sont déjà présentes, comme le Brésilien Neymar, le joueur le plus cher de tous les temps, qui a payé au PSG 222 millions d’euros, et Kylian Mbappé de France, le deuxième plus cher avec 180 millions.

Mais l’arrivée de ces deux stars au club de la capitale en 2017 n’a pas eu le même effet de relancer l’intérêt pour le championnat de France que pour le championnat de France. Messi.

L’Argentin, libre après la fin de son contrat avec lui Barcelone, qui en raison de problèmes financiers n’a pas pu le renouveler, a montré la plus grande traction qui a été remarquée dans les activités de BeIn Sports, qui a versé au moins 75 millions d’euros à la LFP pour la commercialisation des droits de diffusion championnats à l’étranger.

La chaîne qatarie, qui appartient au même fonds souverain que le PSG, a signé un contrat pour que le championnat français soit visible dans six nouveaux pays pour la période 2021-2024, dont il existe déjà 213 régions.

Dans Belgique, où le championnat de France n’a pas été diffusé depuis trois ans, la chaîne Sport étudiant ont pris leurs droits cette semaine.

Quelque chose de similaire s’est produit dans Inde vous vietnamien, les chaînes Viacom18 et Reddentes Sports ayant respectivement réactivé les contrats qu’elles avaient conservés il y a quelques saisons.

Ils rejoignent deux pays scandinaves où la nouvelle chaîne a défendu ces droits : di la Suède Médias et intérieur Norvège Bonnier.

Avec cette signature, BeIn Sport a dépassé le minimum garanti par la LFP pour la commercialisation internationale des droits de championnat, afin que les deux entités puissent partager les bénéfices.

C’est l’une des rares bonnes nouvelles que la télévision a données au football français ces dernières années, qui a été marquée par le retrait de l’Espagne Médiapro, qui a retardé des contrats d’une valeur de plus de 1 000 millions d’euros.

En échange, il a signé un contrat avec Amazone pour un étalement de 80% du jeu pour environ 250 millions d’euros, loin du chiffre initialement prévu.

La vente des droits internationaux de la Ligue française, malgré des avancées, est encore loin de ses voisines.

Le Premier ministre britannique gagne environ 1 500 millions par an, l’Espagne environ 900 millions et l’Italie environ 370 millions.

Lazare Abraham

"Pionnier du café. Analyste. Passionné de musique généraliste. Expert du bacon. Organisateur dévoué. Ninja incurable d'Internet. Entrepreneur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.