Ligue des Champions : Montpellier – Łomża Vive Kielce. Couverture en direct et résultat

Les champions de Pologne ont eu beaucoup plus de temps pour préparer ce match que leurs rivaux français. L’équipe polonaise a remporté la compétition dans le groupe B et s’est qualifiée directement pour les quarts de finale.

VOIR AUSSI : Kim Rasmussen, entraîneur des handballeurs sud-coréens

– Notre objectif était d’être premier du groupe et nous l’avons fait. Tout au long de la saison, on a eu du mal à ne pas jouer ces deux quarts de finale. Ces matchs génèrent plus de fatigue, mais en revanche, ils permettent de garder le bon rythme. Après tout, je pense que c’est un avantage pour nous. Grâce au délai, nous avons eu plus de temps pour nous préparer – a souligné le rotatif biélorusse Łomża Vive.

L’année dernière, Vive a mis fin à son aventure en Ligue des champions en 1/8 de finale. L’équipe de Kielce a gagné pour la première fois avec une autre équipe française, HBC Nantes 25:24, mais dans le match revanche, ils ont perdu 31:34 dans leur propre salle et se sont retirés de la compétition.

– La préparation physique ou tactique n’a pas décidé du sort de cette rivalité. Les considérations psychologiques ont été décisives. Nous sommes laissés sans paix aux moments décisifs. A cette époque, on ne pouvait pas serrer les dents, marquer des buts ou gagner un penalty. Mais on s’en souvient. Bien sûr, il y a de la pression avant la compétition avec Montpellier, mais nous devons traduire cela en quelque chose de positif – a souligné Karalek.

– C’est dans nos têtes. Nous avons tous traversé des moments difficiles parce que nous étions prêts à jouer le Final Four. Mais maintenant, nous avons un autre défi à relever, la première moitié de la bataille avec l’équipe de France. Les points ne sont pas joués ici. Plus important encore, que se passera-t-il après 120 minutes. On va à Montpellier pour obtenir le meilleur résultat. Cependant, le plus important est que nous soyons de bonne humeur après le match revanche à Hala Legionów – a ajouté l’entraîneur de Talant Duyshebaev.

Avant le match contre Vive, l’équipe de Montpellier a beaucoup de problèmes d’équipe. Yanis Lenne ne jouera pas le match de jeudi. L’arrière droit de 25 ans s’est cassé le métacarpe et on ne le verra pas sur le court cette saison. Julien Boss et Valentin Porte souffrent également de blessures. Mais l’équipe de France est une rivale inconfortable pour les champions de Pologne. Vive a perdu six matchs sur dix avec cette équipe jusqu’à présent.

– Je me souviens parfaitement du match contre Montpellier à Kielce, quand ils sont venus sans quatre stars de base, dont Diego Simonet, et ont gagné. Avant, on jouait avec eux quand ils étaient pleins et on gagnait. C’est pourquoi nous sommes concentrés à 100%, il n’y a aucun doute sur la détente – a souligné l’entraîneur kirghize.

Tomasz Gębala, qui est revenu dans l’équipe après une mise à pied de cinq mois en raison d’une opération au genou, se dirige vers la France. La décision de jouer jeudi sera prise lors du dernier entraînement avant le match. – Il n’y a pas de gêne, mais ce n’est quand même pas génial. Tout cela est encore dans ma tête depuis un moment. Il ne s’agit pas de jouer, il s’agit de rééduquer la jambe. Si je suis à 100% en forme, je me sentirai confiant », a déclaré le quart-arrière Vive.

L’équipe tournante biélorusse de l’équipe de Kielce a souligné que le favori du premier match était l’équipe française. – En Ligue des champions, les hôtes ont toujours plus d’occasions. Propre salon, public, aide toujours. Mais nous y allons pour gagner – Karalek garanti.

Retransmission en direct du match Montpellier – Łomża Vive Kielce sur Polsatsport.pl. À partir de 20h45.

MC, PAP

Visitez Polsatsport.pl

Célestine Marion

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.