Macron promet la justice sociale et le pouvoir d’achat des JT du monde entier

Nanterre – Le chef de l’Etat Emmanuel Macron une semaine avant le début de l’élection présidentielle française a promis plus de justice sociale et d’aide au pouvoir d’achat dans la crise actuelle.

« Notre projet pour 2022, c’est la solidarité et le progrès social », a déclaré Macron devant des dizaines de milliers de partisans à Nanterre près de Paris samedi dans son seul grand discours avant le premier tour des élections.

« Les Français qui travaillent ne doivent pas mettre tout leur salaire dans le ravitaillement et les courses, c’est injuste. » Dès l’été, les salariés devraient pouvoir toucher une prime de pouvoir d’achat non imposable pouvant aller jusqu’à 6.000 euros, a précisé l’homme politique de 44 ans, qui brigue un second mandat. Il a également promis plus de travailleurs indépendants. Son gouvernement a déjà investi environ 20 milliards d’euros dans le plafonnement des prix de l’électricité et du gaz.

D’autres investissements annoncés

Macron a annoncé de nouveaux investissements et améliorations dans le système de santé et d’éducation. La pension minimum devrait être de 1100 euros à l’avenir après le plein emploi. L’aide aux parents isolés devrait être augmentée. Suite à un scandale autour de plaintes dans des maisons de retraite, le président a annoncé l’admission de 50 000 infirmières supplémentaires et des contrôles supplémentaires. La lutte contre les abus sexuels doit être renforcée.

Afin de financer le renforcement annoncé de l’État-providence et de nouvelles baisses d’impôts, Macron a juré en français lors de sa campagne électorale de relever l’âge de la retraite de 62 à 65 ans. Un État-providence n’est pas possible si l’État ne produit pas et ne crée pas de richesse. « Nous devons travailler plus dur. » Pour la première fois depuis les années 1970, il est possible d’atteindre le plein emploi en France.

Un engagement écrasant pour l’Europe

Macron est aussi passionné par l’Europe. L’Europe est la mieux équipée pour lutter contre la crise alimentaire d’après-guerre en Ukraine et pour faire face à la crise climatique. « Nous sommes fiers d’être européens et hissons le drapeau européen à côté de notre drapeau national. » Dans le même temps, la France s’appuie sur une politique indépendante, les échanges avec les autres États et la formation de nouvelles alliances.

Le pouvoir d’achat est devenu un thème majeur de la campagne présidentielle française, l’éducation, la santé et la migration étant également les principaux enjeux. Macron est entré tardivement dans la campagne électorale pour ses efforts diplomatiques dans la guerre en Ukraine. Il est clairement leader dans les sondages, mais sa principale challenger, la droite Marine Le Pen, est arrivée récemment. Un sondage pour Le Journal du Dimanche samedi a montré Macron 27% et Le Pen 22%.

© dpa-infocom, dpa : 220402-99-772419 / 3

Josée Perreault

"Introverti certifié. Fanatique d'Internet dévoué. Troublemaker subtilement charmant. Penseur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.