Malgré l’embargo, les armes sont allées en Russie. La France, l’Allemagne et l’Italie ont vendu plus

Après l’annexion de la Crimée en 2014, le monde a répondu par des sanctions contre la Russie. Entre eux L’Union européenne a instauré un embargo qui interdit les ventes directes et indirectes d’armes ou de tout produit connexe.y compris des armes, des munitions, des véhicules militaires ou des équipements paramilitaires.

La suite de l’article sous la vidéo

Voir aussi : Le commerce de la Pologne avec la Russie a-t-il été complètement arrêté ? « Les entreprises ont changé de canal pour atteindre »

Il devrait rendre possible une disposition sur l’exemption de sanctions pour les contrats conclus avant le 1er août 2014. ou des contrats accessoires nécessaires à l’exécution de ces contrats – ajoute RMF24.

L’armée russe était armée par 10 pays de l’Union européenne – la France, l’Allemagne, l’Italie étaient les leaders, mais Investigate Europe répertorie également Autriche, Bulgarie, République tchèque, Slovaquie, Finlande, Espagne et Croatie.

Comme le souligne le service, certains des équipements qui sont allés à la Fédération de Russie avaient un double usage. C’était le cas des brise-glaces et d’autres véhicules. Mais L’Europe a également fourni à la Russie des armes légères, des munitions et des véhicules militaires tout-terrain Iveco.actuellement utilisé par l’armée russe lors de l’invasion de l’Ukraine.

Évaluez la qualité de notre article :

Vos commentaires nous aident à créer un meilleur contenu.

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.