projet de tourisme équestre

POUSSER Fitetrec Ante sur le Camino de Santiago: un nouveau projet international de tourisme équestre. L’année 2022 est l’Année Sainte et la Fédération l’a honorée avec l’organisation « Cheminée« Avec 12 cavaliers qui ont roulé avec des chevaux amenés d’Italie à environ 250 km de la capitale galicien. Le voyage, qui a commencé le 15 mai et s’est terminé le 21 mai, est riche d’histoire, de traditions et de paysages, parcouru par des chevaliers qui sont passés par certaines des plus belles villes de la région. Asturies UN galicien où les maisons en pierre, les toits en ardoise et les vertes prairies remplissent les yeux de tous les pèlerins qui suivent chaque année le chemin du Camino français. Arrêts bien organisés par le centre équestre MMheures avec son guide Mario Menici qui ont accompli ce voyage pendant 24 ans étaient : Astorga, Ponferrada, Molinaseca, Le Cebreiro, Portomarin, Sámos, Mélide, Pedrouzo UN Saint Jacques de Compostelle.

Une organisation organisée qui a satisfait des coureurs de différentes régionsItalie par exemple Lombardie, Toscane, Latium UN Calabre et cela a eu l’un des moments les plus importants lorsqu’ils ont été reçus samedi soir par Cecilia Pereira Marimòn (Comisaria do Xacobeo 2021) et Francisco Sigul dans une hospitalité exceptionnelle organisée par la ville de Pistoia avec le conseiller du tourisme Alessandro Sabello. Un grand projet international de tourisme équestre associant l’Italie, la France et l’Espagne avec un pèlerinage à partir de Saint Pierre et passer par Pistoia UN Carcassonne, arrive chaque année à Saint-Jacques-de-Compostelle. Une vision fédérale toujours plus large et européenne qui fédère de plus en plus tous les amoureux des chevaux : le président pense clairement à ces objectifs Franco Amadio, a assisté pour la première fois, 24 ans après la dernière. Un merci spécial aux chevaux de différentes races et croisements (Maremmani, chevaux romains, Quarter Horses, etc.), qui ont fait preuve de force et de cœur en offrant à tous les cavaliers une entrée passionnante devant la cathédrale.

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.