Sanofi va racheter la biopharmaceutique américaine Kadmon pour 1600 millions

Sanofi a conclu un accord pour racheter la société biopharmaceutique nord-américaine Kadmon, dans le cadre d’une acquisition visant à « renforcer la croissance de l’activité de transplantation ». La société française Sanofi achètera ce biopharmaceutique, qui étudie et développe des thérapies pour des domaines inexplorés.

L’acquisition permettra à Sanofi « de poursuivre sa stratégie générale de croissance de ses actifs pharmaceutiques », a expliqué dans un communiqué. De plus, la société ajoute automatiquement le médicament Rezurock à son portefeuille dédié au domaine de la transplantation.

Ce médicament, qui a récemment reçu l’approbation de la FDA, l’entité en charge du médicament et de l’alimentation aux États-Unis, permet le traitement de la cGVHD, une complication qui peut survenir chez les patients après transplantation. Les actionnaires de Kadmon recevront 9,50 USD par action en numéraire, représentant une valeur estimée à 1,9 milliard USD (1,61 milliard €). Selon un communiqué de Sanofi, l’offre était « 79 % supérieure au cours de clôture du 7 septembre » et « environ 113 % supérieure au cours moyen des 60 derniers jours ».

« Nous sommes ravis que Sanofi ait reconnu la valeur de Rezurock et son profond potentiel dans notre chaîne », a déclaré Harlan Waksal, PDG de Kadmon, cité dans un communiqué. « En tirant parti des ressources mondiales et de l’expertise de longue date de Sanofi dans le développement et la commercialisation de médicaments innovants, Rezurock est désormais bien positionné pour une accessibilité mondiale plus rapide.

L’action Sanofi recule de 1,76% ce matin, à 85,42 euros.

Lazare Abraham

"Pionnier du café. Analyste. Passionné de musique généraliste. Expert du bacon. Organisateur dévoué. Ninja incurable d'Internet. Entrepreneur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.