Ukraine : Paris a convoqué l’ambassadeur de Russie après un commentaire « grossier » sur Buch

Le ministre français des Affaires étrangères a de nouveau convoqué l’ambassadeur de Russie à Paris ce jeudi pour une déclaration « grossière » de la mission diplomatique sur les réseaux sociaux au sujet des escroqueries commises dans la ville ukrainienne de Bucha.

« En raison de l’indécence et de la provocation de la communication de l’ambassade de Russie en France sur les abus de Buch, j’ai décidé ce matin de convoquer l’ambassadeur de Russie au Quai d’Orsay. [Alexei Meshkov]», a déclaré Jean-Yves Le Drian, chef de la diplomatie française.

Il s’agit d’un reportage sur le réseau social Twitter, publié par l’ambassade de Russie, toutefois suppriméappelé « plateau de cinéma » [cenário de filmagens] commentant une photo d’une foule de journalistes dans ce qui ressemble à une rue de Buch, indiquant que les massacres de civils commis dans cette ville ont été mis en scène.

Selon le procureur général ukrainien Irina Venedikt, les restes de 410 civils de soldats russes ont récemment été retrouvés à Buche et dans d’autres zones de la région de Kiev. Moscou nie toute responsabilité pour le meurtre de civils à Bucha, le Kremlin et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov prétendant être « contrefaits » et des articles de presse.

Selon la porte-parole de la diplomate russe Maria Zakharova, qui considère les médias occidentaux comme un « complice » dans le « tuyau », la partie ukrainienne a exécuté des civils dans la ville ou y a transporté des corps pour les besoins du spectacle.

Le 25 mars, l’ambassadeur de Russie est convoqué au Quai d’Orsay, siège du ministère français des Affaires étrangères. après la publication de caricatures sur le compte Twitter de l’ambassade représentant des Européens léchant le cul de l’Oncle Sam, une figure qui symbolise les États-Unis.

Comme de nombreuses autres capitales européennes, la France a annoncé lundi dernier l’expulsion de diplomates russes, en l’occurrence 35, dont les activités sont jugées « contre les intérêts » du pays.

Voir également

SAVOIR PLUS

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.