Un journaliste français réagit aux paroles de Noël. « Vraiment, Iga ? baskets

Iga Świątek est arrivé à Roland Garros en tant que favori pour gagner. La joueuse de tennis polonaise a remporté les cinq derniers tournois WTA auxquels elle a participé. Au premier tour du tournoi du Grand Chelem, elle a sorti l’Ukrainienne Lesia Curenko par 6: 2, 6: 0. C’était sa 29e victoire consécutive. À la fin du match, l’un des supporters a montré une petite banderole disant « Elle ne perdra peut-être plus jamais ». Lors de la conférence après le match contre Curenko ¦wi ± tek, elle en parlait ainsi : – Je sais qu’à un moment donné je perdrai encore. Je dois être prêt pour ça. Il y a beaucoup de joueurs qui peuvent montrer un excellent tennis et ils peuvent être très dangereux « – a déclaré le Polonais.

Voir la vidéo
Kulesza : Le ballon enseigne l’humilité. Je suis prêt pour la critique

Wimbledon n’abandonne pas. Les Britanniques menacent de poursuivre les instances mondiales du tennis

Un journaliste français demande à Świątek, « Vraiment, Iga? »

Mais le journaliste français d’Eurosport Christophe Gaudot demande amèrement dans son texte : « Trop de joueurs ? Vraiment, Iga ? » L’auteur n’a aucun doute que le tournoi de Paris de cette année est la « route » de la victoire à Noël. « En quatre jours, le groupe féminin a été réduit parmi les joueuses les mieux classées de la WTA, et celles qui ont été promues n’ont pas du tout impressionné » – lit-on dans le texte. Alors Gaudot commence à lister tous les plus grands rivaux polonais qui ont déjà dit au revoir au tournoi.

Vous pouvez également trouver plus de contenu sportif sur Gazeta.pl

« Accrochez-vous bien : Diane Parry a éliminé la deuxième raquette en titre au monde, Barbara Krejcikova. Maria Sakkari a perdu contre Karolina Muchova, Anett Kontaveit contre Alja Tomljanovic et Ons Jabeur contre Magda Linette. Ajoutez à cela la défaite de l’ancienne gagnante Garbine Muguruzy et le champion de l’US Open Emmyun Et il reste encore la moitié du deuxième tour à disputer », peut-on lire. L’auteur du texte a en outre ajouté que le jeu comprend toujours, entre autres, Aryna Sabalenka et Paul Bados. La première a cependant souffert au premier tour avec Chloé Paquet (2:6, 6:3, 6:4) et Paula Bados, bien qu’elle ait été facilement promue au second tour (6:2, 6:0 avec Fiona) . Ferro), avant que Roland Garros ne remporte que six matches en quatre tournois aux heures des repas.

Linette s'inquiète de son échec. Linette s’inquiète de son échec. « Je dois sérieusement réfléchir à comment m’améliorer »

« Ensuite, nous demandons à nouveau: qui peut vaincre Iga Świątek? Elle-même? Cette question se répète, mais dans le cas d’une femme polonaise, il est difficile d’en dire plus » – écrit Gaudot. Comme si une bonne information ne suffisait pas à Iga ¦wi ± tek, après la publication du texte sur Eurosport, un autre favori a dit au revoir au tournoi. La huitième raquette du monde, Karolina Pliskova, a fait sensation face à la Française Leola Jeanjean (227e WTA) par 6:2, 6:2.

Iga Świątek jouera son match du deuxième tour de Roland Garros jeudi. Sa rivale sera l’Américaine Alison Riske (43e WTA). Couverture en direct sur Sport.pl et l’application mobile Sport.pl LIVE.

Célestine Marion

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.