Vila Franca de Xira a ordonné de payer des millions à une entreprise de construction – idéaliste / nouvelles

UNE Mairie de Vila Franca de Xira a été condamnée à verser à l’entreprise de construction et à ses partenaires une indemnité de près de neuf millions d’euros (plus les intérêts). La municipalité suivra la décision, mais elle semble avoir trois décisions insatisfaisantes dans ce processus. L’opposition de la ville s’inquiète de l’impact financier potentiel d’environ 60 procès en attente de la chambre.

Dans ce cas particulier, selon la société de presse Público, il s’agit d’une suspension / annulation partielle permis de lotissement approuvé en 2001 par la municipalité, pour construction de logements, cependant, jamais enregistré par la Commission régionale de coordination et de développement de Lisbonne-Vallée du Tage (CCDR-LVT) pour violation de la zone d’eau et des zones de réserve écologique.

urbanisationnouveau lotissement à Vila Franca de Xixa

L’entreprise a porté plainte contre la municipalité Entreprise Beirapromoteur Urbanisation Quinta dos Anjos, à la périphérie de Castanheira do Ribatejo. Selon le journal, la municipalité a approuvé des informations préliminaires favorables au développement de cette zone et partie avec 67 maisons à deux étagesen 1999. Face à cette décision, Beira Negócios a investi 1,5 million dans l’acquisition d’espace et a présenté un projet de distribution, qui a été approuvé et autorisé par la chambre en 2001.

En 2004, les travaux ont commencé il y a plus de 2 ans, avec plusieurs maisons à un stade avancé de construction ou même achevée, la CCDR-LVT a informé la Chambre qu’elle refusait d’enregistrer un permis de distribution (légalement obligatoire) parce qu’il ne respectait pas la zone d’eau et les zones Réserve écologique nationale (REN). La municipalité a alors indiqué à l’entreprise de construction que tous les travaux devaient « s’arrêter immédiatement ». Le processus a pris de nombreuses années et l’urbanisation était à mi-chemin.

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.