Vital Heynen conclut le match avec la Pologne très fort

Lors des cinq derniers tournois olympiques, les volleyeurs polonais ont toujours perdu en quarts de finale. Un par un ils les ont battus Brésil (2004), Italie (2008), Russie (2012) je les états-unis d’Amérique (2016). Désormais, les étudiants de Vital Heynen veulent enfin être promus en demi-finale tant convoitée et plus proches de remporter une médaille. Malheureusement, ils ont échoué et ont perdu contre France 2:3.

Drame polonais dans le 5ème set ! Pleurer, pleurer, désespérer. Nous évaluons les joueurs [SEKCJA OLIMPIJSKA]

Heynen : Je me sens comme une poubelle

– Nous avons pu contrôler le match dans les trois premiers sets. Au quatrième quart-temps, leurs rivaux ont commencé à mieux jouer. Chacune de nos erreurs est doublée. Dès le quatrième set, la France était meilleure et c’est pourquoi nous avons perdu – déclare Vital Heynen, entraîneur de l’équipe nationale polonaise devant les caméras d’Eurosport.

Il a également souligné que la défaite aurait peut-être été influencée par le fait que la Pologne a un match plus difficile que ses rivaux. – Les autres groupes ont un chemin plus long pour arriver ici. Ils ont des matchs difficiles tous les jours. Nous avons eu trop de rencontres faciles. Plus la rencontre avec la France durait, plus nous étions confrontés à des problèmes. Ce n’est pas une explication, mais nous devons accepter qu’ils soient meilleurs, a ajouté le Belge.

Qu’adviendra-t-il de la prochaine équipe nationale polonaise ? – Nous avons des objectifs élevés. Nous avons besoin de temps pour digérer cela. En ce moment, à l’intérieur, je me sens comme une poubelle. dit Heynen.

A-t-il fait une erreur dans ce match ? – Quand tu perds, tu peux toujours faire mieux. Cependant, je ne pense pas que je ferai une si grosse erreur. Je dois tout analyser, tout comme les joueurs – admet-il.

Qu’en est-il de son avenir et avec l’équipe nationale polonaise ? – Je parlerai à la fédération et à l’équipe. Je dois être honnête avec moi-même, car j’aurais dû ramener une médaille des Jeux olympiques. « Malheureusement, je ne l’ai pas eu et ce fut mon gros échec », a déclaré Heynen.

Y a-t-il une chance qu’il reste dans le staff après les Championnats d’Europe ? – C’est une question trop tôt. Je me sens heureux parce que la Pologne est une équipe fantastique. Et nous parlerons du reste plus tard », a ajouté Heynen.

– Nous avons tout fait pour gagner des médailles, et nous nous sommes laissés tomber ainsi que nos familles. Je veux aller aux vestiaires et appeler ma femme. Mais je respecte tous les journalistes et je me tiens ici – a déclaré le milieu de terrain aux larmes aux yeux Fabian Drzyzga devant les caméras de TVP Sport.

La Pologne était plus forte que jamais, mais elle a perdu de la même manière pour la cinquième fois consécutive. La Pologne était plus forte que jamais, mais elle a perdu de la même manière pour la cinquième fois consécutive. « vide »

– C’est très difficile pour nous. On essaie de tout faire pour gagner. Cependant, nous avons encore raté quelque chose. Nous sommes très déçus et tristes. Nous avions envie de pleurer. Nous avons très mal joué le tie-break et nous n’avons pas d’autre choix que de retourner au pays – a ajouté le milieu de terrain Mateusz Bieniek.

Lazare Abraham

"Pionnier du café. Analyste. Passionné de musique généraliste. Expert du bacon. Organisateur dévoué. Ninja incurable d'Internet. Entrepreneur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.