++ Zelenskyj envoie un lien vers le parlement allemand Monde | DW

Tous les rapports de l’heure d’Europe centrale (CET).

03:22 Une centrale nucléaire reprise par la Russie perd une partie de son approvisionnement en électricité

La centrale nucléaire de Zaporozhye, occupée il y a douze jours par les troupes russes qui ont envahi l’Ukraine, a perdu l’une de ses lignes d’alimentation électrique, bien qu’il en reste deux qui garantissent que les systèmes de sécurité resteront opérationnels, l’agence nucléaire de l’ONU.

L’Agence internationale de l’énergie atomique (AIEA) a été informée aujourd’hui par les autorités ukrainiennes que la centrale électrique avait perdu le contact avec une autre des cinq lignes à haute tension, quatre principales et une de réserve, qui l’alimentaient en électricité. L’Ukraine a indiqué que la cause de cette contrainte d’approvisionnement n’est pas claire.

03:03 Le Paris SG suspend sa coopération avec la société de paris russe

Le Paris Saint-Germain a suspendu jusqu’à la fin de la saison sa coopération avec la société russe de paris sportifs Fonbet après l’invasion de l’Ukraine, a annoncé mercredi le club français, qui maintient ses activités pour les enfants à Moscou.

Le club de la capitale française est lié à Fonbet, son seul sponsor russe, avec qui il s’est mis d’accord en mars 2021. « Les événements actuels nous ont poussés à reconsidérer nos engagements avec deux sociétés russes (…) Fonbet suspendra notre accord jusqu’à la fin de la saison », a expliqué le PSG.

02:47 Zelenskyj s’exprimera jeudi au parlement allemand

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a annoncé jeudi qu’il ferait une apparition virtuelle au parlement allemand, comme il l’a fait mercredi devant le Congrès américain, pour continuer « à se battre pour plus de soutien à l’Ukraine, pour plus de pression sur la Russie ».

Le président ukrainien a en revanche rappelé que ses priorités dans les négociations de son gouvernement avec la Russie « sont assez claires : la fin de la guerre, les garanties de sécurité, la souveraineté, la restauration de l’intégrité territoriale, de vraies garanties pour notre pays, une vraie protection pour notre de campagne.

Zelensky s’est de nouveau adressé aux citoyens russes avec la question « en quoi votre blocus de Marioupol est-il différent du blocus de Leningrad pendant la Seconde Guerre mondiale ».

02:37 Trois navires battant pavillon panaméen endommagés lors des attaques russes en mer Noire

L’administrateur de l’Autorité maritime panaméenne, Noel Arauz, a déclaré mercredi que trois navires civils battant pavillon panaméen avaient été touchés par un missile russe lors de l’invasion de l’Ukraine, provoquant le naufrage de l’un des navires.

« Nous savons que nous avions trois navires (avec le drapeau panaméen) qui ont été attaqués par des missiles russes, mais tout l’équipage est en sécurité », a déclaré Arauz aux journalistes lors de l’événement public. Sur les trois bateaux, après les attentats, « un a coulé (a) sont deux qui sont restés sur l’eau avec des dégâts matériels », a ajouté le responsable.

02:31 Les États-Unis condamnent la « menace » de la Russie de « déstabiliser » l’Amérique

La Russie menace de « déstabiliser » l’Amérique, a accusé mercredi le chef de la diplomatie américaine pour l’Amérique latine et les Caraïbes, prévenant que Washington « passera à l’action » pour défendre ses intérêts.

« Il y a eu des menaces, même non révélées, de la part de hauts responsables russes cherchant à utiliser leurs alliances » en Amérique pour « déstabiliser » la région, a déclaré Brian Nichols lors d’un événement organisé par le Dialogue interaméricain en Washington.

« C’est inacceptable et nous prendrons des mesures pour défendre notre sécurité nationale et nos intérêts nationaux », a-t-il ajouté.

02:14 Des migrants russes et ukrainiens installent un camp dans la ville mexicaine de Tijuana

Le port frontalier de San Ysidro dans la ville mexicaine de Tijuana, qui borde les États-Unis, est devenu un camp de réfugiés pour Russes et Ukrainiens, auquel certains Biélorusses se sont joints. Les migrants sont arrivés au Mexique avant le conflit russo-ukrainien, qui a débuté le 24 février.

Les autorités américaines des douanes et de la protection des frontières (CBP) ont refusé l’entrée aux demandes d’asile, en particulier celles de Russie et de Biélorussie, sur la base de l’argument du titre 42 selon lequel il autorise l’expulsion des demandeurs d’asile ou simplement ne les autorise pas pour des raisons de santé publique. entrer sur le sol américain.

02:02 La Russie considère l’accusation de Biden contre Poutine comme un « criminel de guerre » comme « inacceptable »

La Russie a qualifié ce mercredi d' »inacceptable » l’accusation du président américain Joe Biden de « criminel de guerre » pour son homologue russe Vladimir Poutine.

Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré à l’agence russe Spoutnik qu' »une telle rhétorique est inacceptable ». « Nous considérons la rhétorique du chef de l’Etat, dont les bombes ont tué des centaines de milliers de personnes dans le monde, inacceptable et injustifiable », a commenté Peskov sur les déclarations de Biden remettant en cause les tactiques militaires « barbares » de la Russie lors de l’invasion de l’Ukraine, qui a commencé le 24 février dernier.

01:51 Le Brésil augmente le taux d’intérêt annuel à 11,75 %, soit le maximum en cinq ans

La banque centrale brésilienne a relevé mercredi son taux directeur d’un point de pourcentage à 11,75% par an dans le but de freiner la hausse de l’inflation qui, à 10,54%, menace de monter encore plus en flèche en raison des effets de la guerre en Ukraine. .

Le comité de politique économique de l’émetteur a décidé de ralentir la hausse progressive du prix de l’argent lors de la neuvième hausse des taux, poussant à une augmentation de 1,5 point de pourcentage depuis octobre. Bien que la hausse de ce mercredi ait été inférieure à celle convenue lors des récentes réunions, le taux d’intérêt directeur actuel est le plus élevé au pays en cinq ans.

01:33 Le Canada interdit les chaînes d’information russes RT et RT France

Le Canada a officiellement interdit mercredi aux fournisseurs de services de diffuser les chaînes d’information russes RT (anciennement Russia Today) et RT France, affirmant que leur programme n’était pas dans « l’intérêt public ».

« La liberté d’expression et la diversité d’opinion sont des éléments fondamentaux de notre démocratie. Mais la radiodiffusion au Canada est un privilège, pas un droit », a déclaré Ian Scott, président du Conseil canadien de la radiodiffusion et des télécommunications (CRTC). L’autorité publique s’inquiétait également de « programmer un pays étranger qui cherche à miner la souveraineté d’un autre pays, à humilier les Canadiens d’une certaine origine ethnique et à saper les institutions démocratiques du Canada ».

01:14 Biden autorise l’exportation de gaz naturel liquéfié vers l’Europe et d’autres alliés

Le gouvernement du président américain Joe Biden a autorisé l’exportation de plus de gaz naturel liquéfié vers l’Europe et ses autres alliés, a annoncé mercredi le ministère de l’Énergie.

Ce gaz naturel sera exporté depuis les deux plus grands terminaux des États-Unis, tous deux détenus par Cheniere Energy, situés à Sabine Pass (Louisiane) et Corpus Christi (Texas), avec le ministère de l’Énergie détaillé dans le rapport. déclaration.

00:28 Un journaliste russe rejette l’offre d’asile en France

La journaliste russe Marina Ovsiannikova, qui s’est fait connaître en s’introduisant dans un journal télévisé russe pour dénoncer l’offensive de son pays en Ukraine, a rejeté la demande d’asile du président français Emmanuel Macron car elle « ne veut pas quitter » la Russie.

« Je ne veux pas quitter notre pays. Je suis un patriote, mon fils encore plus. Nous ne voulons en aucun cas partir, nous ne voulons aller nulle part », a déclaré Der au magazine allemand. Spiegel, diffusé ce mercredi soir. Le président français a déclaré qu’il était disposé à accorder à Ovsiannik une « protection consulaire » soit à l’ambassade, soit à lui accorder l’asile.

00:06 Le maire de Melitopol en Ukraine libéré après son enlèvement par des Russes

Le maire de Melitopol (sud de l’Ukraine), enlevé par les forces russes le 1er mars, a été libéré, ont annoncé mercredi les autorités ukrainiennes.

La vidéo publiée sur le Telegram montre le président ukrainien Volodimir Zelenský félicitant le maire Ivan Fedorov par téléphone et se félicitant d’avoir « entendu la voix d’un homme vivant ». « Je vais beaucoup mieux. Merci de ne pas m’avoir quitté. J’ai besoin d’un jour ou deux pour récupérer et je reste disponible pour coopérer à notre victoire », répond le maire.

gs (afp, efe, ap, Reuters, dpa)

Alaire Boivin

"Ninja typique de la télévision. Amoureux de la culture pop. Expert du Web. Fan d'alcool. Analyste en herbe. Amateur de bacon en général."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.