Defender Europe 22 – un test des forces de l’Alliance de l’Atlantique Nord en défense collective [fotogaleria] – Suski.dlawas.info – portail d’informations et de nouvelles


Mardi 24 mai, le chef du ministère de la Défense nationale a observé l’entraînement au feu des soldats et alliés de l’armée polonaise, qui est l’une des dernières étapes de l’exercice international Defender Europe 22.


– La Pologne est en sécurité. C’est le résultat d’exercices, de ce travail, de tous ces efforts qui sont liés au renforcement de l’armée polonaise, mais aussi au renforcement des relations entre les alliés. Aujourd’hui, ici, au camp d’entraînement d’Orzysz, des soldats polonais, qui sont stationnés dans l’ouest de la Pologne, se sont entraînés avec leurs alliés.
– a déclaré le chef du ministère de la Défense nationale.


– Dans le cadre de l’Alliance de l’Atlantique Nord, nous créons un système de sécurité très solide
– a souligné le ministre.


L’opération combinée de troupes de Pologne, de Suède, de France, de formations blindées, mécanisées et aéromobiles avec le soutien de l’aviation et de l’artillerie confirme les hautes compétences de combat des soldats entraînés. Les forces de l’OTAN se complètent pour former une solide formation de défense.


– Cette interopérabilité est importante pour que nous puissions réagir en situation de crise. L’exercice de l’interopérabilité est sans doute un argument dissuasif pour l’attaquant. Nous sommes tous bien conscients du fait que notre voisin oriental a attaqué l’Ukraine, que la Russie adopte une politique agressive. Il essaie de recréer l’empire et est une menace pour le monde libre. A travers des exercices, nous montrons que nous sommes immunisés contre ce type de menace. Nous soutenons l’Ukraine et montrons que nous ne permettrons pas que ces aspirations impériales de la Russie se réalisent
– a souligné le ministre Błaszczak.


Les exercices militaires conjoints renforcent la sécurité du flanc oriental de l’OTAN, améliorent les procédures de déploiement des troupes et leur adaptation aux nouveaux défis du champ de bataille moderne et dissuadent un agresseur potentiel.


– Nous sommes en phase les uns avec les autres. La Pologne développe constamment son potentiel militaire. Je citerai la loi sur la défense de la patrie, qui garantit des dépenses de défense importantes, qui garantit une augmentation des effectifs et la possibilité pour l’armée polonaise de se doter d’équipements modernes.
– a observé le chef du ministère de la Défense.


***


7 000 soldats de Pologne, des États-Unis, de France, de Suède, du Danemark et de Grande-Bretagne ont participé à l’exercice final Defender Europe 22, utilisant plus de 3 000 unités d’équipement de combat. Au cours de l’exercice, la capacité des soldats à coopérer à une opération de combat conjointe est vérifiée. L’exercice se terminera le jeudi 26 mai.


La Pologne, en tant que l’un des pays hôtes de DE22, sera représentée par des soldats de la 10e brigade de cavalerie blindée, 17e brigade mécanisée, 12e brigade mécanisée, 2e brigade mécanisée, 25e brigade de cavalerie aérienne, 6e brigade aéroportée, 2e régiment du génie, 5e régiment mécanisé Brigade, Pułku Chemiczny, la 9e brigade de cavalerie blindée et les forces de défense territoriales.


L’exercice a également réuni des F-16 de la 2e Escadre d’aviation tactique, des Su-22 de la 1re Escadre d’aviation tactique et des hélicoptères Mi-24 de la 1re Brigade d’aviation des forces terrestres.

Ministère de la Défense nationale

Publié: 24 mai 2022
photos : Leszek Chemperek / CO MON

Alaire Boivin

"Ninja typique de la télévision. Amoureux de la culture pop. Expert du Web. Fan d'alcool. Analyste en herbe. Amateur de bacon en général."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.