Emmanuel Macron perd la tête. Deux rivaux le rattrapent

Selon le dernier sondage préélectoral, BFM TV, le président français Emmanuel Macron a commencé à perdre des préférences et a chuté de trois points de pourcentage à 22 à 23 %. Marine Le Pen, candidate d’extrême droite du Rassemblement national (RN), et Valérie Pécresse, candidate de droite, également à 17 %, briguent la deuxième place dans une lutte serrée pour le poste de chef de l’État. Le premier tour de l’élection présidentielle aura lieu en France le 10 avril. Selon les médias, l’une des raisons de la baisse des préférences de Macron pourrait être sa récente déclaration selon laquelle il veut endurer la vie des personnes qui n’ont pas été vaccinées contre le coronavirus afin de les forcer à changer d’avis. Macron a dit directement qu’il les voulait.

Macron a émergé comme un favori clair de toutes les enquêtes précédentes. Selon le dernier, il passerait sans problème au second tour des élections, mais il y obtiendrait 50 % des voix, tout comme Pécresse. Si Le Pen avait passé le second tour, Selon le sondage, Macron gagnerait avec 54%. En 2017, lorsque ces deux politiciens se sont rencontrés pour le poste de chef de l’État, Macron l’a emporté avec un gain de 66,1 % des voix.

Le candidat d’extrême droite et ancien commentateur politique Éric Zemmour, qui a beaucoup retenu l’attention du public et des médias ces dernières semaines avec ses déclarations et attitudes controversées, a échoué dans l’enquête de BFM TV et 13% des répondants voteraient pour lui.

Les deux tours de l’élection présidentielle française sont prévus les dimanches 10 et 24 avril Si personne n’obtient plus de 50% des voix au premier tour, les deux candidats avec le plus grand bénéfice passeront au second tour.

Charles Lambert

"Tombe beaucoup. Passionné de télévision généraliste. Fan de zombies incurable. Solveur de problèmes subtilement charmant. Explorateur amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.