Adrianna Biedrzyńska, comme Alain Delon, soutient le droit à l’euthanasie



Adrianna Biedrzyńska


© Rafal Guz
Adrianna Biedrzyńska

Ces derniers jours, le monde a été électrisé par la nouvelle selon laquelle Alain Delon, 86 ans, a décidé de se soumettre à l’euthanasie. Cependant, le fils cadet de l’acteur a démenti cette information. Cette affaire a poussé Adrianna Biedrzyńska à partager ses réflexions sur l’euthanasie. L’actrice a déclaré qu’elle avait le droit de mourir sur demande. « Je ne veux pas que quelqu’un d’autre ait à me frotter le dos ** », a-t-elle déclaré sans ambages.

La dernière photo publiée par Biedrzyńska sur Instagram a dû attirer l’attention de ses fans. Il s’agit d’une photo il y a de nombreuses années, sur laquelle l’actrice pose avec l’icône du cinéma français Alain Delon. La star l’enroule autour de la taille et la regarde avec un sourire. « Oui. C’est le jeune Alain Delon et la jeune Ada. 1999. J’ai eu l’honneur de rencontrer, parler, manger, boire du bon vin avec ce bel homme aimé, une légende du cinéma… un gentleman. La photo a probablement été prise pendant la soirée de gala Telekamer en 1999, au cours de laquelle Delon reçoit un prix spécial de la rédaction « Tele Tygodnia ».

Après cette introduction, l’actrice a abordé le sujet de l’euthanasie. Elle a été incitée par la spéculation des médias selon laquelle Alain Delon aurait voulu mettre fin à ses jours de cette manière. « C’est vrai que le fils cadet (Delona, ​​Alain-Fabien – ndlr) a démenti les commérages, mais l’idée est noble. Laissez chacun décider par lui-même quoi et quand faire. la vieillesse c’est mal inventé… je ne veux pas que je sois un fardeau pour mes proches, je ne veux pas qu’on doive me frotter le dos ** pour m’excuser, d’ailleurs, que chacun prenne soin de lui et faire ce qu’ils pensent être approprié … Laissez tout le monde prendre soin de sa vie et n’a rien à voir avec personne « , a déclaré Biedrzyńska.

« Si c’est vrai, je comprends tout à fait Alain Delon… Tu n’as pas toujours envie de vivre ! Quoi… fais tes valises et va en Suisse… Il y a un permis », a déclaré l’actrice, qui a fêté ses 60 ans. le 30 mars. Delon il vit en Suisse depuis de nombreuses années, mais l’euthanasie est interdite en Pologne ainsi qu’en France, d’où est originaire l’acteur.

Le fils cadet de l’artiste, Alain-Fabien, a expliqué sur son profil instagram que son père soutient le droit à l’euthanasie, mais ne va pas dire adieu à la vie maintenant. Les chocs sont venus d’une interview avec Anthony, le premier-né de Delon, de la radio française RTL – ses propos sur 2019, lorsque Delon a été hospitalisé après un grave accident vasculaire cérébral, devaient être sortis de leur contexte.

« Il y a une énorme différence entre +Fils, si je suis dans le coma, je veux que tu me sépares+ et ton Fejknjus g ***** : +Je veux l’euthanasie et j’ai déjà dit au revoir à ma famille+ » Alain -Fabien a écrit. « Vous le laisserez tranquille. « Laissez mon vieil homme vivre sa vie en paix », a-t-il lancé aux médias, menaçant de conséquences juridiques les médias qui fabriquent de fausses informations. (PAP Vie)

ag / moc /

Charles Lambert

"Tombe beaucoup. Passionné de télévision généraliste. Fan de zombies incurable. Solveur de problèmes subtilement charmant. Explorateur amateur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.