António Guterres se rendra à Moscou le 26 avril et a rendez-vous avec Poutine. Kiev accuse l’ONU de ne pas s’engager

La Russie apaise le cessez-le-feu pour libérer les civils de l’usine d’Azovstal. Les soldats ukrainiens n’ont qu’à « sortir des drapeaux blancs »

Le ministère russe de la Défense est revenu cet après-midi et a annoncé qu’il était prêt à déclarer un cessez-le-feu à Marioupol et à laisser la population civile fuir l’usine d’Azovstal.

« Une fois de plus, nous déclarons que la Russie est prête à imposer un régime de silence à tout moment et à déclarer une pause humanitaire pour évacuer les civils », a déclaré le ministère.

Au cours des derniers jours, Moscou a proposé d’arrêter les combats dans la région sans aucune réaction des troupes ukrainiennes dans le pays.

Selon le ministère de la Défense, il suffit que les soldats ukrainiens « accrochent des drapeaux blancs » pour que la trêve commence.

Selon la médiatrice ukrainienne Ludmila Denisova, l’usine de Mariupol compte actuellement plus d’un millier de civils, dont des bébés, des enfants, des femmes et des personnes âgées, et quelque 500 soldats sont blessés et ont besoin de soins. . L’eau potable et les vivres, a-t-il également averti, s’épuisent bientôt.

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.