Les États-Unis et l’Iran entameront des négociations sur un accord nucléaire au Qatar cette semaine – Puls Biznesu

Les États-Unis et l’Iran entameront cette semaine des pourparlers indirects au Qatar pour relancer l’accord nucléaire de 2015, a confirmé lundi le département d’État américain. La partie iranienne a déclaré que les pourparlers commenceraient à Doha mardi.

« Le négociateur en chef de l’Iran, Ali Bagheri Kani, se rendra à Doha mardi pour des pourparlers sur le nucléaire », a déclaré le ministre iranien des Affaires étrangères, Nasser Kanani, cité par l’agence de presse iranienne IRNA.

Plus tôt lundi, les médias iraniens mentionnés par Reuters ont fait état de plans de négociations entre les États-Unis et l’Iran au Qatar.

Les négociations de l’Iran avec la France, la Grande-Bretagne, l’Allemagne, la Chine et la Russie, et indirectement avec les États-Unis, qui se poursuivent à Vienne sur la reprise de l’accord nucléaire de 2015, ont été suspendues. Plusieurs cycles de négociations n’ont pas abouti à un accord.

L’accord stipulait que l’Iran n’enrichirait pas d’uranium à un niveau supérieur à 3,67 % et, en contrepartie, les sanctions économiques internationales imposées au pays étaient levées. En 2018, le président américain de l’époque, Donald Trump, a retiré son pays de l’accord et imposé de nouvelles sanctions à l’Iran. Téhéran n’a pas non plus respecté les restrictions qui lui ont été imposées. Le président américain Joe Biden a déclaré sa volonté de revenir au traité avec l’Iran.

© ℗

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.