Modification des réglementations PIT et ZUS dans la Lada 2.0 polonaise

Les règles générales de calcul de la prime d’assurance maladie ont été maintenues au 1er janvier 2022, et l’inexistence de la possibilité de déduire de l’impôt 7,75 % de la cotisation d’assurance maladie. Toutefois, pour certains groupes de contribuables, des règles spéciales qui permettent la déduction de la cotisation d’assurance maladie des revenus en vertu de règles spéciales:

  • jusqu’à la valeur de 8 700 PLN en 2022 pour les personnes exerçant des activités commerciales imposées au taux fixe de 19 % ;
  • à 50 % de la valeur des cotisations d’assurance maladie versées aux personnes exerçant une activité commerciale soumise à l’impôt forfaitaire ;
  • o 19% des cotisations d’assurance maladie versées aux indépendants imposés avec une carte d’impôt.

Cela est dû au fait que les travailleurs indépendants qui règlent leurs comptes aux conditions générales pourront bénéficier d’une réduction du taux d’imposition de 17% à 12% (à leur tour, les entrepreneurs qui ont opté pour un taux forfaitaire ou un taux fixe ou un contribuable ne bénéficiera pas de la réduction de taux, la possibilité de déduire la cotisation d’assurance maladie a donc également été autorisée). Ainsi, uniquement pour les entrepreneurs qui règlent leurs revenus en termes généraux, l’absence de déduction des cotisations à l’assurance maladie subsistera et ces contribuables ne pourront déduire aucune partie de la prime payée.

En raison de changements apportés à la réglementation fiscale au cours de l’année, il a été autorisé la possibilité de re-sélectionner le mode de règlement des revenus d’activités professionnelles imposés selon les principes généraux, pour les entrepreneurs qui ont opté pour d’autres formes d’imposition, c’est-à-dire l’impôt forfaitaire ou l’impôt forfaitaire sur certains revenus. Le choix peut être fait :

  • pour les entrepreneurs imposés linéairement : après la fin de l’exercice d’imposition 2022 pour l’ensemble de l’exercice d’imposition par les contribuables ayant choisi de s’imposer à l’impôt forfaitaire, sur dépôt d’une déclaration d’impôt 2022 sur le PIT-36 formulaire (au lieu de PIT -36L);
  • vis-à-vis des contribuables qui appliquaient jusqu’à présent un taux forfaitaire sur les recettes constatées :

    • après la fin de l’année d’imposition 2022 – dans cette option, l’imposition progressive prendra effet par rapport au revenu total réalisé en 2022) ;
    • changement tout au long de l’année – pour les contribuables imposés sur la base d’un montant fixe qui n’ont pas soumis de déclaration d’exonération en 2022 – par une déclaration d’exonération d’imposition d’un montant fixe sur les revenus calculés réalisés au cours de la période du 1er juillet 2022 au 31 décembre 2022 La date limite de dépôt de la déclaration se termine le 22 août 2022. Les contribuables qui optent pour cette solution devront déposer deux déclarations de revenus : PIT-28, prenant en compte les revenus perçus jusqu’au 30 juin 2022, et PIT-36 pour les revenus la période à compter du 1er juillet 2022. Cette déclaration entraîne un changement de méthode d’imposition également pour les années suivantes (sauf si le contribuable choisit une autre forme d’imposition).

Henri Jordan

"Créateur sympa pour les hipsters. Gourou de la musique. Étudiant fier. Mordu de bacon. Amoureux du Web passionné. Spécialiste des médias sociaux. Gamer."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.