Igor Waliłko de Zielona Góra a marqué plus de points. Cette fois sur la piste en France

Igor Waliłko de Zielona Góra a terminé la deuxième manche de la série Fanatec GT World Challenge Europe Sprint Cup aux septième et huitième places, ce qui signifie qu’il a atteint les points du général Silver Cup sur la piste française de Magny-Cours. la classe.

Pilote Mercedes-AMG GT3 de 24 ans avec plus de 500 ch de l’équipe française Akkodis ASP dans la seconde moitié de la première course, il s’est battu avec acharnement avec le remplacement de Valentino Rossi, le pilote d’usine d’Audi, Frederick Vervisco. Le Polonais a finalement terminé septième.

Avant la deuxième année du concours, un citoyen de Zielona Góra s’est qualifié pour la course n ° 86 en cinquième position dans la classe Silver Cup pour jeunes talents. Cependant, après une petite erreur de son remplaçant Petr Umbrescu à l’arrivée, le duo polono-roumain termine huitième de sa catégorie.

Découvrez la galerie(15 photos)

Après les quatre premières courses de la saison, l’équipe d’Igor Waliłek occupe la septième place dans la catégorie Silver Cup. La troisième manche de la Fanatec GT World Challenge Europe Sprint Cup aura lieu les 18 et 19 juin sur le circuit de Formule 1 de Zandvoort, aux Pays-Bas.

– C’était un temps solide, même si étant donné que notre objectif est de nous battre pour le podium, nous sommes assez insatisfaits, a déclaré Igor Waliłko. – Ma remplaçante Petra Umbrarescu s’est qualifiée pour le premier départ et j’ai pris le volant dans la seconde moitié de la course, quand les paris se sont un peu effondrés, mais j’ai quand même eu un duel très excitant avec Frederick. Avant la deuxième course, j’espérais un peu plus en qualifications, mais après le départ, j’ai obtenu deux positions et j’ai eu un changement solide. Il est vrai que Petra a eu un peu d’aventure à l’arrivée, mais surtout nous avons à nouveau terminé les deux courses et pris des points. Cependant, il nous manquait certainement le rythme et le bon réglage. Nous devons trouver une raison et tirer des conclusions avant le prochain tour, car nos ambitions sont bien plus grandes.

Il a de nouveau échoué … PGE Narodowy est une malédiction sur les vedettes rapides polonaises

Vidéo

Régine Martel

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.