Kalulu : « Je n’avais pas peur de l’échec à Milan. Ibra et Giroud veulent toujours gagner

« Je travaille beaucoup pour être fiable, c’est ce qui fait la grandeur d’un footballeur. » C’est ainsi que commence Pierre Kalulu qui, dans une interview accordée à L’Equipe lors du stage de France des moins de 21 ans, a fait le bilan de la saison Milan. « Pioli m’amène à être attentif à tout et les résultats sont visibles. Je n’ai presque jamais respecté ce qu’ils attendaient de moi. » J’étais souvent dans une situation où le train partait sans moiPourtant, le Français, né en 2000, a bien rattrapé l’entraînement des Rossoneri cette saison au bon moment, lorsque diverses blessures ont décimé la défense milanaise et lui ont offert un maillot de départ : « Je savais que ça prendrait du temps, mais ça plus tôt, resp. Je trouverai une place plus tard. Je n’avais pas peur d’échouer avec cette chemise: le rêve était de briller avec Lyon, J’ai élevé ma barre ici« .

« S’entraîner avec Ibrom et Giroud est fatigant et enrichissant »

lire aussi



Les bancs les plus précieux : Inter 7., Juve en tête

Kalulu évoque plus tard ses débuts à Milan : « Ce n’était pas facile parce que j’étais seulmais c’est une belle ville et jouer pour Milan m’a beaucoup aidé. J’ai aussi appris quelque chose sur le calcul des itinéraires et sur l’évitement du centre aux heures de pointe, car il fait très chaud. » C’est fastidieux et gratifiant car ils veulent toujours gagner. Quand ils viennent vous parler, vous devez montrer votre ego et répondre. Dans la formation si tu baisses l’épaule, ce sera une petite bagarrevous devez toujours avoir faim pour gagner.

Célestine Marion

« Fan d'alcool incurable. Fier praticien du web. Joueur en herbe. Passionné de musique. Explorateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.