La France l’emporte sur la Suède. Un bon sixième italien – OA Sport

CLIQUEZ ICI POUR LES MISES À JOUR EN DIRECT

15.52 Du relais féminin à Ruhpolding c’est tout. Inauguration désormais pour demain à 14h30 pour la compétition masculine par équipe. Merci à tous de vous être joints à nous, j’espère que la journée continuera!

15.48 En ce qui concerne l’Italie, cependant, une bonne sixième place est arrivée. Excellent signal de Lisa Vittozzi (un écrivain de première étape vraiment excellent), tandis que la performance de Dorothea Wierer au champ de tir n’était pas tout à fait parfaite.

15.47 Grâce à ce succès, la France remporte sa deuxième victoire de la saison dans cette spécialité.

12/12 : L’Allemand Herrmann remporte le sprint pour la quatrième place. La Biélorussie cinquième et l’Italie bonne sixième. Pour fermer le top 10, on retrouve la Norvège en septième, l’Estonie en huitième, l’Ukraine en neuvième et la Pologne en dix.

12/12 La Suède arrive et termine deuxième à 35″1, la Russie troisième à 1’12″2.

12/12 : Derrière Sola, il les a tous dépassés et est passé quatrième à 600 mètres de l’arrivée. L’Italie est toujours là.

12/12 : LA FRANCE GAGNE LE RELAIS FÉMININ !

11/12 : Troisième puis la Russie avec 24 » d’avance sur la Norvège. Juste derrière l’Italie, la Biélorussie et l’Allemagne qui se battront pour la quatrième position.

11/12 : NOOOON ! SANFILIPPO FAIT DEUX ERREURS ! La Russie a trouvé zéro à la place avec Reztsova volant vers le podium. Deux erreurs aussi pour le Norvégien Femsteinevik.

11/12 : Passons maintenant à la lutte pour la troisième place : il y a aussi l’Italie.

11/12 : C’est Magnusson qui assure la deuxième place à la Suède.

11/12 : LE POLYGONE SPECTACULAIRE DE SIMON ! A lui 5/5 ça mérite d’être gagné !

11/12 : Les athlètes arrivent au dernier polygone.

11/12 : Après 21,4 km, la France est devant avec 27 » d’avance sur la Suède. A 1’15 » le trio est composé de la Russie, la Norvège et l’Italie.

10/12 : Mais attention à Reztsova. Le Russe ne s’y est pas trompé et est désormais à 3 » de l’Italie.

10/12 : SANFILIPPO EST TELLEMENT BON ! Bleu trouve zéro et sort du polygone en troisième position avec Femsteinevik. Les deux athlètes avaient un retard de 1’14 » par le haut.

10/12 : Une erreur de Simon mais il a été rapide avec la recharge. Trouvez le zéro de Magnusson qui a récupéré quelques secondes. Pendant ce temps, la catastrophe d’Hanna Sola a même été obligée de faire un tour de pénalité.

10/12 : Heure du stand de tir.

10/12 : Après 19,4 km, la France prend la tête avec Simon. La deuxième est la Suède avec Magnusson à 21 »7 et la troisième est la Biélorussie avec Sola à 41 »3. Sanfilippo et le Norvégien Femsteinevik ont ​​un écart de 1’11 » à la place.

10/12 : Dans cette dernière fraction, l’Italie a aligné Federica Sanfilippo.

QUATRIÈME CHANGEMENT – La France a débuté le dernier split avec 13″ d’avance sur la Suède, 36″ 1 sur la Biélorussie et 1′ sur l’Italie. Avec Comola est également venu Erdal de Norvège.

9/12 : Braisaz récupère 5″ et envoie Brosson 11″ 2 des têtes de course. La Biélorussie s’est inclinée face à Kruchinkina qui compte désormais 26 »4 de retard. L’Italie est toujours quatrième à 52 ».

8/12 : Derrière l’Italie se trouvent la Norvège à 46 »1 de la France et la Russie à 1′.

8/12 : Braisaz a fait une erreur mais a été rapide avec la recharge. La France est toujours première avec 6 » 3 à Kruchinkina et 7 » 2 à Brorsson (les deux avec des zéros dans ce polygone). Comola a également trouvé zéro mais a encore perdu dix secondes et est désormais à 34 »7.

8/12 : Ceci est un polygone permanent. Attention maintenant.

8/12 : La France s’étire sur les skis. Au km 15,4 Braisaz-Bouchet a un 8 »4 à Brorsson et un 8 »8 à Kruchinkina. Comola a perdu et est désormais à 24 »2.

7/12 : Quelques fautes chez les cadors, Comola a aussi bien fait et trouvé zéro. Première place pour le Français Braisaz-Bouchet, deuxième pour le Biélorusse Kruchinkina avec 1″3, troisième pour le Suédois Brorsson avec 7″6 et quatrième pour l’Italie avec 10″1.

7/12 : Les athlètes arrivent au stand de tir.

7/12 : Comola perd un match de ski. Après 13,4 km, la France prend la tête avec Braisaz-Bouchet devant la Suède et la Biélorussie. A 5 »7 du top italien.

7/12 : Samuela Comola est maintenant en route pour l’Italie.

DEUXIÈME CHANGEMENTS – La Biélorussie a changé à la première place. Italie deuxième à 0″, France troisième à 3″ 6, quatrième Suède à 3″ 9 et cinquième Norvège à 15″ 6.

6/12 : Au km 11,4 Alimbekava retourne à Wierer. Troisième Chevalier (France) à 3″ 9, quatrième sauvage Stina Nilsson (Suède) à 8″ 8 et cinquième Knotten (Norvège) à 11″7.

5/12 : RECHARGE POUR WIERER ! Les Bleus sortent en tête devant Knotten (recharge pour lui aussi) et Chevalier (+5 »0). Alimbekava est quatrième à 5″7, la Pologne cinquième à 11″2 et la Suède sixième à 16″4.

5/12 : Il s’agit d’un polygone debout. Allez Dorothée !

5/12 : Wierer récupère toutes les pertes et revient à Knotten au km 9,4. D’autres équipes se rapprochent également : la Biélorussie troisième à 5″8, l’Estonie quatrième à 6″6, l’Allemagne cinquième à 7″5 et la France sixième à 7″6.

4/12 : Deuxième puis Italie à 10″, troisième Biélorussie à 17″4, quatrième France à 17″9. Russie 16e avec 49,5 de Knotten.

4/12 : Les polygones sont difficiles pour Wierer qui doit utiliser deux recharges. Knotten est sorti premier avec zéro.

4/12 : Les athlètes arrivent au stand de tir.

4/12 : Légère perte du duo de tête au km 7,4. Wierer a dépassé Knotten et s’est hissé à la première place. La Finlande est troisième avec Eder à 17 »8, la France est quatrième avec Chevalier à 18 »4 et l’Allemagne cinquième avec Hinz à 18 »7.

4/12 : Dorothea Wierer est maintenant en route pour l’Italie. Norwegian Knotten Field à la place. Méfiez-vous de l’Alimbekava biélorusse.

PREMIERS CHANGEMENTS – La Norvège première avec 0 »8 sur l’Italie. L’Allemagne troisième à 18″, la France quatrième à 20″ 1, la Biélorussie huitième à 31″ 3.

3/12 Vittozzi égale Roeiseland. La plupart du bleu!

2/12 : Leschanka tombe devant le champ de tir. L’athlète biélorusse est immédiatement parti et a trouvé zéro.

2/12 5/5 également à Roeiseland qui est maintenant devant avec Vittozzi. Derrière les autres : la Pologne troisième à 13″ à 4 de la tête de course, l’Allemagne quatrième à 14″.

2/12 VITTOZZI EXCELLENT ! TROUVEZ ZÉRO ET SORTEZ EN PREMIER !

2/12 Nous arrivons au deuxième polygone.

2/12 Après 3,4 km, la France mène de 1 »2 devant la Norvège à la deuxième place. Eh bien Vittozzi est franc avec le premier. L’Allemagne (+4 »4) et la Russie (+4 »7) sont plus éloignées.

1/12 Quatrième puis l’Italie à 6″ 4 du haut et cinquième l’Allemagne avec Voigt à 6″ 9. La Norvège est huitième à 8″ 6, la Biélorussie 17 à 16″ 5.

1/12 La France, la Suisse et la Suède sont allées sans faute. Vittozzi a fait une erreur mais n’a pas tardé à couvrir la cible finale avec un rechargement.

1/12 Les athlètes arrivent au premier pas de tir sur le terrain.

1/12 En attendant, nous nous souvenons des premiers relais des équipes nationales les plus fortes : Roeiseland pour la Norvège, Leshchanka pour la Biélorussie, Chevalier-Bouchet pour la France, Vasnetcova pour la Russie et Skottheim pour la Suède. D’autre part, il y a Lisa Vittozzi pour l’Italie.

1/12 A la première mesure ils étaient tous encore devant.

1/12 24 pays ont commencé aujourd’hui.

1/12 LA COURSE A COMMENCÉ, BIENVENUE !

14.28 Les athlètes approchent du départ, nous y sommes presque !

14.26 A Rupholding (Allemagne) il fait beau. Comme souvent ici, le vent est pratiquement inexistant.

14.23 Pour Bel Paese, la forme de Dorothea Wierer (juste d’une belle troisième place il y a deux jours) pourrait être décisive, mais beaucoup dépendra de la performance de Vittozzi, qui est maintenant en crise complète sur le champ de tir depuis plusieurs courses.

14.18 L’Italie ira plutôt à la recherche de placements importants. La première à tomber pour l’équipe bleue a été Lisa Vittozzi, suivie de Dorothea Wierer, Samuela Comola et Federica Sanfilippo.

14h15 Les favoris pour la course d’aujourd’hui sont la Biélorussie et la France, mais attention également à la Norvège, la Suède (qui n’aura pas la sœur Oeberg), l’Allemagne et la Russie.

14.10 Bonjour et bienvenue à la course de relais féminine LIVE LIVE à Ruhpolding (Allemagne), valable pour la sixième étape de la Coupe du monde de biathlon 2021-2022.

Startlist Relais femmes Ruhpolding 2022: calendrier, programmes, TV, streaming, qui participera

Bonjour et bienvenue à EN DIRECT EN DIRECT la course de relais féminine, valable pour la sixième étape de la Coupe du monde 2021-2022 en biathlon. Même s’il y a des absences importantes, bien sûr le spectacle ne se manquera pas aujourd’hui sous la neige par Ruhpolding (Allemagne).

Favori pour la dernière victoire Ce sera là Norvège de Mars Olsbu Roeiseland, mais attention aussi au Biélorussie (Hanna Sola et Dzinara Alimbekava peuvent amener leur équipe nationale à un bon résultat) e en France. Au lieu de cela, ils commenceront un peu plus loin dans la hiérarchie, mais avec un podium possible différent, La Suède, qui dans la course d’aujourd’hui n’aura pas de soeurs Oeberg, l’Allemagne et la Russie.

Italie apparaîtra au début avec le quatuor formé par Lisa Vittozzi, Dorothea Wierer, Samuela Comola et Federica Sanfilippo et tenteront d’atteindre au moins le top 7. De grosses contributions peuvent provenir Dorothée Wierer, décidément en forte reprise dans cette dernière course (ce que confirme également la troisième place de mercredi), mais beaucoup dépendra de la performance de Vittozzi, maintenant en pleine crise sur le stand de tir.

OA Sport vous propose LIVE LIVE Course de relais féminin, valable pour la Coupe du monde de biathlon 2021-2022. La course débutera à 14h30, suivez toutes les mises à jour avec nous en temps réel !

Photo : La Presse

Lazare Abraham

"Pionnier du café. Analyste. Passionné de musique généraliste. Expert du bacon. Organisateur dévoué. Ninja incurable d'Internet. Entrepreneur."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.