Les soins externes peuvent soutenir le TDAH chez les enfants – TOP ONLINE

Selon une nouvelle étude à long terme, les soins externes peuvent également avoir un impact négatif sur le comportement social des enfants. Le temps passé sur place et la qualité des soins jouent ici un rôle. Selon la première étude suisse du Centre Jacobs de l’Université de Zurich, les enfants observés avaient tendance à se comporter de manière plus agressive et les symptômes du TDAH étaient d’autant plus fréquents qu’ils passaient plus de temps à la crèche, selon NZZ am Sonntag. L’anxiété et la dépression ont également augmenté. Les chercheurs ont analysé le comportement social, la délinquance et la consommation de drogue d’environ 1300 enfants et adolescents zurichois âgés de 7 à 20 ans. Ils ont également interrogé à plusieurs reprises les parents, les enseignants et les enfants.

Selon l’auteur de l’étude, les enfants qui fréquentent les crèches et les clubs d’enfants peuvent aussi parfois imiter les comportements problématiques de leurs pairs. Et parfois, ils peuvent l’utiliser pour attirer l’attention du soignant. Cependant, il est important de noter que les résultats montrent des liens statistiques entre les soins externes et les problèmes de comportement. Cependant, ils ne sont pas une cause directe.

Cependant, la qualité des structures d’accueil n’a pas été prise en compte. Les enfants inclus dans l’étude ont été gardés par quelqu’un d’autre il y a plus de 20 ans. Par conséquent, les résultats de l’étude ne peuvent pas être directement transférés aux hôpitaux de jour d’aujourd’hui.

Régine Martel

"Pionnier d'Internet. Faiseur de troubles. Amateur passionné d'alcool. Défenseur de la bière. Ninja zombie."

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.